Qimonda va supprimer 600 emplois à Dresde

mercredi 14 mai 2008 21h27
 

FRANCFORT (Reuters) - Le fabricant de semi-conducteurs Qimonda va supprimer plus de 600 emplois sur son site de Dresde, en Allemagne, dans le cadre de son plan de réorganisation qui passe notamment par une réduction de 10% de ses effectifs mondiaux.

Un porte-parole du groupe, filiale d'Infineon, a précisé les fonctions support seraient être les plus touchées par ces mesures, la production, la recherche et le développement n'étant guère concernés.

Qimonda, dont les comptes sont dans le rouge en raison de la chute des prix des mémoires DRAM, a annoncé le mois dernier son intention de supprimer environ 1.350 postes à travers le monde.

Le porte-parole a précisé que les décisions n'avaient pas encore été prises pour les autres sites du groupe, ajoutant qu'il n'y aurait aucune fermeture d'usine ou de bureau.

Georgina Prodhan, version française Benoit Van Overstraeten