January 14, 2008 / 4:42 PM / 10 years ago

La recherche britannique se dote d'un nouveau supercalculateur

2 MINUTES DE LECTURE

<p>Le supercalculateur HECToR, au centre de recherches informatiques de l'universit&eacute; d'Edinbourg. La machine, dont les &eacute;l&eacute;ments tiennent dans une soixantaine d'armoires, est dot&eacute;e d'une puissance &eacute;quivalente &agrave; celle de 12.000 ordinateurs personnels, figure parmi les plus rapides et les plus puissantes en Europe. /Photo d'archives/EPSRC/Handout</p>

LONDRES (Reuters) - Un nouveau supercalculateur, qui pourrait contribuer à la résolution de certaines énigmes scientifiques, sera dévoilé lundi en Grande-Bretagne.

Dotée d'une puissance équivalente à celle de 12.000 ordinateurs personnels, la machine baptisée HECToR est sans équivalent en Grande-Bretagne et compte parmi les plus rapides du continent. Son champ d'application va de l'étude des changements climatiques à la médecine, en passant par la physique quantique et l'astronomie.

HECToR, dont les éléments tiennent dans une soixantaine d'armoires, se trouve au centre de recherches informatiques de l'université d'Edinbourg. Son développement a nécessité l'investissement de 113 millions de livres.

L'inauguration doit avoir lieu en présence du Chancelier de l'échiquier Alistair Darling.

Peter Griffiths, version française Jean-Philippe Lefief

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below