L'indien Wipro ferait une offre sur Capgemini d'ici fin janvier

lundi 24 décembre 2007 08h15
 

BOMBAY (Reuters) - Wipro, numéro trois indien de la sous-traitance informatique, devrait faire d'ici la fin janvier une offre d'achat sur Capgemini qui pourrait valoriser la SSII française jusqu'à sept milliards de dollars (4,9 milliards d'euros) rapporte le Hindustan Times.

Le quotidien indien, qui cite des sources bancaires sans en donner l'identité, ajoute que les banques Citigroup et HSBC ont eu des discussions en vue de finaliser le projet avant la fin de la période des fêtes de fin d'année.

"Les discussions ont porté notamment sur les détails d'un plan de financement par emprunt et sur d'autres options", poursuit le quotidien, citant un banquier proche de l'opération.

Il écrit également qu'une offre de Wipro sur la première SSII européenne serait proche de 48 euros par action. Le titre Capgemini a clôturé vendredi à 40,71 euros à la Bourse de Paris.

"Nous ne souhaitons pas commenter les spéculations de marché. Bien sûr, nous sommes intéressés par des opérations de plus grande taille et recherchons de manière offensive des options de croissance non-organiques", a simplement déclaré Sudip Nandy, directeur de la stratégie de Wipro, cité par le Hindustan Times.

La rumeur d'une éventuelle offre de Wipro, ou du numéro un indien du secteur Infosys Technologies, court depuis plusieurs mois. Capgemini avait déclaré en juillet qu'il n'avait pas l'intention de vendre sa branche de conseil informatique et qu'il n'avait pas eu de contact avec Infosys.

Les SSII indiennes sont à la recherche d'acquisitions à l'étranger, en particulier en Europe, afin de contrer l'impact négatif de la vigueur de la roupie et faire face à une pénurie de personnel qualifié en Inde. Elles cherchent aussi à se développer à l'extérieur de leur coeur de marché anglophone.

Rina Chandran, version française Gilles Guillaume