Pas d'entrée au capital de Qimonda pour l'instant, dit Elpida

vendredi 13 juin 2008 13h06
 

TOKYO (Reuters) - Le japonais Elpida Memory a déclaré ne pas envisager une prise de participation dans Qimonda, filiale de puces mémoires de l'allemand Infineon.

Ces propos ont douché l'espoir des investisseurs de voir Infineon trouver enfin un repreneur pour les 77% qu'il détient dans cette filiale déficitaire.

Le titre Infineon cédait 1,19% à 6,21 euros vers 10h40 GMT vendredi à la Bourse de Francfort. Il avait gagné 6,1% la veille sur un article de presse selon lequel Elpida était ouvert à une discussion sur un échange d'actions ou sur une prise de participation dans Qimonda.

"Nous n'envisageons pas actuellement de prendre une participation" dans Qimonda, a déclaré vendredi Hideki Saito, porte-parole d'Elpida, ajoutant que le groupe "n'exclut aucune possibilité".

Infineon a déprécié d'un milliard d'euros sa participation dans Qimonda cette année en préparation d'une vente, alors que le prix des puces a fortement baissé, plongeant les comptes de Qimonda dans le rouge.

Mayumi Negishi, version française Stanislas Dembinski

 
<p>Le directeur g&eacute;n&eacute;ral d'Elpida, Yukio Sakamoto. Le groupe japonais n'envisage pas de prise de participation dans Qimonda, filiale de puces m&eacute;moires de l'allemand Infineon. /Photo prise le 22 mai 2008/REUTERS/Kiyoshi Ota</p>