La publicité en ligne a progressé de 40% en Europe en 2007

mardi 3 juin 2008 08h56
 

FRANCFORT (Reuters) - Les dépenses publicitaires en ligne ont bondi de 40% en Europe l'année dernière pour atteindre 11 milliards d'euros, selon une étude publiée par la branche européenne de l'Interactive Advertising Bureau (IAB), tandis qu'internet continue à détourner les budgets de la publicité des supports imprimés.

"Si certains analystes prédisent que la publicité sur les médias traditionnels pourrait être touchée par le ralentissement économique, l'étude montre que la publicité en ligne continue à progresser à un rythme rapide", écrit l'IAB dans son rapport.

Le britannique WPP, numéro deux mondial de la publicité derrière Omnicom, a déclaré attendre plus de 20% de croissance des budgets publicitaires destinés à internet cette année, alors que les encarts électroniques ne représentaient que 9% des investissements en 2007 à travers le monde.

Les annonceurs ont le désir de toucher les centaines de millions d'internautes surfant sur les plates-formes communautaires telles que MySpace de News Corp. ou Facebook, même s'ils cherchent encore comment sensibiliser au mieux ce type d'utilisateurs.

Conduite et analysée par PricewaterhouseCoopers, l'étude de l'IAB montre que l'Europe refait son retard sur les Etats-Unis, où la publicité en ligne a enregistré une croissance de 26% à 14,5 milliards d'euros l'an dernier.

En Europe, la Grande-Bretagne, l'Allemagne et la France représentaient les deux tiers des budgets publicitaires.

La publicité en ligne représentait au moins 10% des investissements publicitaires globaux au Danemark, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Norvège, en Pologne, en Suède et en Grande-Bretagne, indique le rapport.

Les internautes norvégiens sont les plus onéreux à sensibiliser, les annonceurs investissant 133,20 euros par consommateur touché, contre une moyenne européenne de 80,60 euros. Aux Etats-Unis, cela coûte en moyenne 91,90 euros par personne.

Les secteurs investissant le plus dans le média internet sont l'industrie du divertissement et des loisirs, les télécoms, la finance et l'assurance.

Par Georgina Prodhan, version française Patrice Mancino

 
<p>Les d&eacute;penses publicitaires en ligne ont bondi de 40% en Europe l'ann&eacute;e derni&egrave;re pour atteindre 11 milliards d'euros, selon une &eacute;tude publi&eacute;e par la branche europ&eacute;enne de l'Interactive Advertising Bureau (IAB), tandis qu'internet continue &agrave; d&eacute;tourner les budgets de la publicit&eacute; des supports imprim&eacute;s. /Photo d'archives/REUTERS/Darren Staples</p>