Des jeux pour Xbox développés en externe avant la fin de l'année

mercredi 23 juillet 2008 07h16
 

SEATTLE (Reuters) - Microsoft annonce qu'il commencera à vendre des jeux conçus par les utilisateurs de sa console Xbox 360 d'ici la fin de l'année via son service Xbox Live.

Ces jeux seront disponibles contre des points Microsoft pour l'équivalent de 2,50 dollars, 5 dollars ou 10 dollars et la firme de Redmond a indiqué qu'elle pourrait partager jusqu'à 70% du chiffre d'affaires avec les développeurs impliqués.

En permettant aux utilisateurs de participer à la création de nouveaux jeux vidéo et d'élargir la gamme des jeux disponibles pour sa console, le premier éditeur de logiciels mondial s'inspire directement de la stratégie mise en oeuvre notamment par le site communautaire Facebook et le service de partage de fichiers YouTube, qui s'articulent autour de la mise en ligne de contenus générés par les internautes.

L'approche adoptée par Microsoft s'avère cependant légèrement différente.

Facebook et YouTube fournissent une plateforme à partir de laquelle les internautes peuvent proposer gratuitement de nouveaux logiciels ou des fichiers vidéo mais les utilisateurs ne reçoivent aucune contrepartie financière, les deux sites conservant l'intégralité du chiffre d'affaires qu'ils tirent de leurs recettes publicitaires.

Au contraire, Microsoft met à disposition des amateurs et des développeurs potentiels depuis 2006 ses outils de développement de jeux pour la Xbox, pour les ordinateurs fonctionnant avec le système d'exploitation Windows ou pour le lecteur multimédia Zune, dans le cadre d'une initiative baptisée

XNA.

L'adhésion au XNA Creators Club est payante (99 dollars l'année) mais assortie de la perspective de percevoir une part des bénéfices, si le jeu développé est finalement commercialisé, sachant que pour être lancé sur la plateforme de vente en ligne Xbox Live, un jeu devra d'abord être validé par les autres membres du club.

La firme fondée par Bill Gates compte que les jeux développés par les utilisateurs vont multiplier par deux la gamme de jeux disponibles pour la Xbox 360 lorsque la section communautaire de sa site de vente en ligne Xbox Live sortira en version bêta-test, à l'automne.

Daisuke Wakabayashi, version française Myriam Rivet

 
<p>Le centre des op&eacute;rations de Xbox Live &agrave; Redmond. Microsoft commencera d'ici la fin de l'ann&eacute;e &agrave; vendre des jeux con&ccedil;us par les utilisateurs de sa console Xbox 360 via son service Xbox Live. /Photo d'archives/REUTERS/Marcus R. Donner</p>