Des ordinateurs de plus en plus virtuels

mardi 12 août 2008 22h49
 

par Jim Finkle

BOSTON (Reuters) - Les ordinateurs personnels vont devenir de plus en plus "virtuels" à mesure que les fabricants de logiciels exploitent internet pour permettre aux utilisateurs de travailler depuis n'importe quel poste.

Les données personnelles ne se stockent plus dans le disque dur d'un unique ordinateur: avec un logiciel de "PC virtuel", un employé peut se connecter depuis n'importe quel ordinateur à un serveur central dont il utilise la puissance et où tous ses fichiers essentiels sont sauvegardés.

Ainsi, aucune information sensible ne peut être perdue, même si le matériel est volé. En cas d'accident, un PC virtuel peut être facilement restauré depuis un centre de sauvegarde de données.

Un ordinateur de bureau dernier cri peut donc être remplacé par une machine moins chère pour effectuer le même travail. Et si un PC virtuel tombe en panne, il suffit de le formater et d'en installer un nouveau.

"Clic droit, installer, c'est fait", explique Tom Gibaud, responsable des technologies de l'information à l'hôpital général de Rochester, dans l'Etat de New York. Nul besoin d'attendre un technicien.

L'hôpital a virtualisé 150 de ses 3.000 ordinateurs depuis janvier, utilisant un logiciel de VMware, leader du marché de la virtualisation des serveurs.

VIEILLE IDÉE, NOUVELLE ÈRE

Le concept de l'ordinateur à distance n'est pas nouveau. Pendant des années, les sociétés ont tenté de remplacer les ordinateurs de bureau et portables par des machines moins puissantes qui s'appuieraient sur des serveurs à distance pour effectuer leurs opérations.   Suite...