Microsoft gagne une manche dans la bataille des normes

mercredi 2 avril 2008 14h40
 

par Georgina Prodhan et Laura Macinnis

FRANCFORT/GENEVE (Reuters) - Microsoft a remporté une manche importante et symbolique avec la reconnaissance du statut de norme internationale pour son format de document Open XML (OOXML), ce qui augmentera ses chances de décrocher des marchés publics et des contrats privés aux dépens des partisans d'un format concurrent.

La firme de Redmond a accueilli cette décision en estimant qu'elle permettait de mettre sur un pied d'égalité OOXML et les autres standards.

"Open XML rejoint PDF, HTML et ODF parmi les formats de documents" et va devenir "l'un des plus importants, si ce n'est le plus important, format de document dans le monde au cours des prochaines années", a dit Tom Robertson, responsable de l'interopérabilité et des standards du groupe, dans une interview téléphonique.

L'OpenDoc Society, qui avait auparavant soutenu que le format Open XML de la suite Office (OOXML) n'était pas suffisamment développé pour être reconnu comme une norme par l'International Organisation for Standardisation (ISO), a publié sur son site internet la décision confirmant la victoire de Microsoft.

Après avoir reçu une approbation préliminaire via une procédure accélérée par l'organisme européen non officiel de standardisation informatique Ecma, Microsoft avait perdu lors d'un premier vote à l'ISO en septembre 2007. L'organisation d'une deuxième consultation avait été autorisée le mois dernier.

A l'issue de ce second vote, qui s'est achevé le 29 mars, Microsoft a réuni 86% des voix de tous les pays votants et 75% des suffrages des membres P (membres participants, c'est-à-dire les organismes de standardisation nationaux comme l'Afnor pour la France), sachant que la majorité des deux tiers était requise.

Selon la liste diffusée par l'OpenDoc Society, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, l'Allemagne et le Japon se sont prononcés en faveur de OOXML cependant que la Chine, l'Inde et la Russie figuraient parmi les opposants au format proposé par le géant du logiciel.

Les partisans du format concurrent Open Document Format (ODF), développé par un consortium réuni autour de Sun Microsystems, déjà certifié par l'ISO et largement utilisé, ont pour leur part estimé que l'existence de multiples formats était contradictoire avec l'objectif de définir des standards et que ce résultat aiderait le géant du logiciel à renforcer son emprise sur les utilisateurs d'ordinateurs.   Suite...

 
<p>Microsoft a remport&eacute; une manche importante et symbolique avec la reconnaissance du statut de norme internationale pour son format de document Open XML (OOXML), ce qui augmentera ses chances de d&eacute;crocher des march&eacute;s publics et des contrats priv&eacute;s aux d&eacute;pens des partisans d'un format concurrent. /Photo prise le 3 mars 2008/REUTERS/Hannibal Hanschke</p>