L'iPhone 3G connaît des problèmes de démarrage aux Etats-Unis

vendredi 11 juillet 2008 21h27
 

NEW YORK (Reuters) - De nombreux Américains enthousiastes à l'idée d'acheter le nouvel iPhone d'Apple sont sortis frustrés des magasins vendredi, jour de son lancement aux Etats-Unis, en raison de problèmes lors de la mise en service du téléphone.

Un porte-parole de l'opérateur AT&T, qui détient les droits exclusifs de commercialisation de l'iPhone sur le marché américain, a évoqué des problèmes de synchronisation de l'appareil avec le kiosque musical sur internet, iTunes.

Aucun représentant d'Apple n'a fait de commentaire dans l'immédiat. Le nouvel iPhone, équipé d'une puce 3G et d'un récepteur GPS, combine les fonctions d'un lecteur iPod, d'un navigateur internet et d'un téléphone mobile, le tout piloté grâce à un écran tactile.

"C'est assez nul. Cela ne ressemble pas vraiment à l'expérience type d'Apple", a déclaré Frank Beacham, un écrivain de 60 ans, dont le téléphone tout neuf restait inutilisable après avoir fait la queue quatre heures devant le magasin Apple puis patienté une heure à l'intérieur.

Un porte-parole d'AT&T a déclaré qu'Apple travaillait à résoudre le problème mais il s'est refusé à donner un délai. "C'est une bonne question à poser à Apple", a-t-il simplement dit.

Dans la matinée, de nombreux consommateurs étaient sortis ravis des magasins de New York, la mise en service de leur iPhone n'ayant pris qu'un quart d'heure. Mais en milieu d'après-midi, ils étaient nombreux à être mécontents.

"Mon téléphone ne marche pas. Ainsi, mon ancien téléphone ne marche plus et mon nouveau non plus. Je vais devoir trouver une cabine téléphonique. Est-ce que ça existe encore ?", s'interrogeait Deena Hadi, 23 ans, analyste marketing à New York.

Ritsuko Ando et Christine Kearney à New York, avec Duncan Martell à San Francisco et Eric Auchard à Palo Alto, version française Mathilde Gardin