TomTom se dit toujours aussi désireux de racheter Tele Atlas

vendredi 11 avril 2008 11h27
 

AMSTERDAM (Reuters) - Le spécialiste de la navigation routière par satellite TomTom a réaffirmé sa détermination à mener à bien son projet de rachat de 2,9 milliards d'euros du fournisseur de base de données cartographiques Tele Atlas.

Le groupe néerlandais a fait cette déclaration à la suite de bruits relayés par des courtiers disant qu'il renonçait à son projet de rachat en raison de concessions trop importantes réclamées par la Commission européenne.

Le titre Tele Atlas, qui avait gagné jusqu'à 5% en début de séance après une information de Thomson Financial disant que, au contraire, l'exécutif européen allait se montrer moins sévère que prévu, chutait vers 9h15 GMT de 11,13% à 22,75 euros. TomTom cédait 1,96% à 20,99 euros alors que la Bourse d'Amsterdam était en hausse de 0,52%.

"Il n'y a aucun changement dans la volonté de TomTom de mener à bien notre projet d'acquisition. Nous continuons à avoir un dialogue fructueux avec les autorités et nous nous attendons à une issue positive", a dit un porte-parole de TomTom.

"Nous n'avons pas l'intention de discuter d'échéances intermédiaires pendant la phase 2 de l'enquête", a-t-il ajouté, précisant que les moyens de financement de l'opération étaient toujours bien là.

L'Union européenne étudie le projet de rachat de Tele Atlas avec attention car ce dernier est l'un des deux seuls fournisseurs mondiaux de cartes numérisées pour les terminaux

GPS.

Son principal rival, Navteq, a accepté l'an dernier une offre de rachat de Nokia, elle aussi en attente d'une décision de la Commission.

Celle-ci s'est donnée jusqu'au 5 mai au plus tard pour statuer sur le projet TomTom-Tele Atlas.

Reed Stevenson, version française Benoit Van Overstraeten

 
<p>Le TomTom Go 930 T. Le sp&eacute;cialiste de la navigation routi&egrave;re par satellite TomTom a r&eacute;affirm&eacute; sa d&eacute;termination &agrave; mener &agrave; bien son projet de rachat de 2,9 milliards d'euros du fournisseur de base de donn&eacute;es cartographiques Tele Atlas. /Photo prise le 4 mars 2008/REUTERS/Morris Mac Matzen</p>