La marge de Hewlett-Packard atteint 10%, l'international porteur

mercredi 21 mai 2008 08h04
 

par Scott Hillis

SAN FRANCISCO (Reuters) - Le groupe informatique américain Hewlett-Packard a fait état mardi d'une hausse de sa marge d'exploitation sur le dernier trimestre clos en soulignant la bonne tenue de ses activités hors des États-Unis.

L'international a généré 70% du chiffre d'affaires total et l'activité dans les "BRIC" (Brésil, Russie, Inde et Chine) affiche une croissance de 26% sur un an. Pour l'Europe, le Moyen-Orient et l'Asie, la croissance ressort à 16%.

HP a confirmé les résultats trimestriels provisoires présentés la semaine dernière à l'occasion de l'annonce du rachat du groupe de services informatiques Electronic Data Systems (EDS) pour 12,6 milliards de dollars, qui vise à le renforcer dans ce domaine face à IBM, le numéro un mondial.

* RÉSULTATS. Le deuxième trimestre de l'exercice fiscal se solde par un bénéfice net de 2,1 milliards de dollars, soit 80 cents par action, contre 1,8 milliard (65 cents/action) sur la même période l'an dernier.

Le chiffre d'affaires a progressé de 11% à 28,3 milliards de dollars.

La marge d'exploitation hors éléments exceptionnels a atteint 10% au deuxième trimestre contre 9% un an plus tôt et 9,9% sur le premier trimestre de l'exercice en cours, souligne HP, qui explique cette progression par la diminution de ses coûts.

La croissance du C.A. a atteint 16% sur un an pour la division d'ordinateurs individuels, 6% pour les imprimantes, 4% pour les équipements de stockage et les serveurs et 12% pour les services.

* DÉCLARATIONS DE LA DIRECTION. "Nos efforts en matière de coûts se poursuivent, ils sont importants et nous attendons d'eux qu'il dégagent de nouvelles marges au niveau de notre modèle d'exploitation", a déclaré le directeur général, Mark Hurd, lors d'une téléconférence.   Suite...

 
<p>La marge d'exploitation de Hewlett-Packard a augment&eacute; sur le dernier trimestre clos et le groupe informatique am&eacute;ricain souligne la bonne tenue de ses activit&eacute;s hors des Etats-Unis. /Photo d'archives/REUTERS/Paul Yeung</p>