Political Machine, ou la course à la Maison Blanche en jeu vidéo

vendredi 20 juin 2008 17h41
 

par Scott Hillis

SAN FRANCISCO (Reuters) - L'éditeur de jeu vidéo Stardock a lancé cette semaine "Political Machine", un jeu qui permet à tout un chacun de se glisser dans la peau d'un candidat à la Maison Blanche.

Le joueur peut choisir un candidat parmi les prétendants des deux camps - le démocrate Barack Obama ou le républicain John McCain - ou encore imaginer son propre poulain, en définissant ses positions sur différents thèmes comme la guerre en Irak, la politique fiscale ou l'immigration clandestine, a expliqué Brad Wardell, directeur général de Stardock.

Les candidats sont représentés sous la forme de personnages animés, a-t-il expliqué, ce qui permet de rappeler aux utilisateurs qu'il s'agit d'un jeu. Les thématiques sous-jacentes sont bien réelles, a-t-il néanmoins assuré.

Des données démographiques et des sondages de sortie des urnes ont ainsi été utilisés pour modéliser le comportement des électeurs à travers le pays.

"Political Machine", compatible avec le système d'exploitation Windows de Microsoft, s'articule autour de la mécanique classique des jeux de stratégie, une formule que l'éditeur américain a déjà déclinée dans des jeux comme Galactic Civilizations" et "Sins of a Solar Empire".

Le joueur candidat doit construire ses locaux de campagne, générer des ressources pour recruter des partisans, déployer ses conseillers en communication pour venir à bout de ses opposants et faire progresser sa cote de popularité, l'objectif étant de conquérir un maximum d'Etats en vue de la victoire finale.

Stardock, dont la modélisation donne une légère avance à John McCain, avait déjà proposé une précédente version de ce jeu en 2004, lors de l'élection présidentielle qui avait vu s'affronter l'actuel président George W. Bush et son rival démocrate John Kerry. L'éditeur avait alors donné John Kerry gagnant.

Scott Hillis, version française Myriam Rivet

 
<p>L'&eacute;diteur de jeu vid&eacute;o Stardock a lanc&eacute; cette semaine "Political Machine", un jeu qui permet &agrave; tout un chacun de se glisser dans la peau d'un candidat &agrave; la Maison Blanche. /Image non dat&eacute;e/REUTERS/Stardock/HO</p>