December 1, 2007 / 3:12 PM / 10 years ago

Démission du DG de Motorola Ed Zander, l'action grimpe

5 MINUTES DE LECTURE

par Sinead Carew

NEW YORK (Reuters) - L'équipementier télécoms américain Motorola a annoncé vendredi la démission de son directeur général Ed Zander et son remplacement par le directeur général délégué du groupe Greg Brown.

Le titre Motorola a fini en hausse de 2,04% à 15,97 dollars à la Bourse de New York, les investisseurs espérant que ce changement permettra un redressement du groupe qui pourrait passer par une réorganisation de ses activités, voire par une scission.

Le financier américain Carl Icahn avait critiqué cette année la direction de Motorola, sans parvenir à obtenir un siège au conseil d'administration.

Il s'est félicité vendredi du départ de Zander, tout en le jugeant insuffisant pour résoudre les "problèmes graves" auxquels est confronté selon lui le groupe.

"Selon moi, Motorola devrait être scindé en plusieurs entreprises distinctes: une société de combinés mobiles, une société spécialiste de la mobilité professionnelle, une entreprise dédiée aux réseaux domestiques et une entreprise spécialisée dans les infrastructures de réseaux mobiles", a-t-il déclaré dans un communiqué.

Selon Icahn, "la meilleure opportunité permettant à l'activité de combinés mobiles d'attirer des dirigeants de premier ordre, de prospérer et de croître, c'est d'en faire une entreprise indépendante".

Certains actionnaires avaient appelé à la démission de Zander en arguant des mauvais résultats de la branche de téléphonie mobile du groupe face à la concurrence du finlandais Nokia et du sud-coréen Samsung Electronics.

Le Nouveau Dg Veut "Consolider Les Positions"

Ed Zander, 60 ans, continuera à assurer la présidence du groupe jusqu'à la prochaine assemblée générale des actionnaires en mai 2008. Il restera comme conseiller du nouveau directeur général jusqu'en janvier 2009.

"Le choix de Greg Brown est destiné à améliorer l'exécution, un domaine dans lequel le groupe n'a pas été bon", explique Bill Choi, analyste chez Jefferies & Co. "Il y a eu toujours des rumeurs de rachat de Motorola et cela signale son intention de rester un groupe indépendant".

Motorola a été critiqué pour ne pas avoir trouvé un solide successeur à son téléphone à succès Razr et pour avoir abaissé le prix de ce combiné trop rapidement. Le groupe a décidé cette année de privilégier une croissance rentable plutôt que la conquête de parts de marché.

Greg Brown, 47 ans, entend continuer sur cette lancée.

"Nous devons consolider les positions que nous avons bâties et continuer sur ce élan", a-t-il déclaré à Reuters dans un entretien téléphonique.

Il a refusé de s'exprimer sur les prévisions du groupe en matière de résultats ou sur la signification de ce changement de direction du groupe pour l'activité du secteur.

Motorola a publié en octobre un léger bénéfice au titre du troisième trimestre après deux trimestres consécutifs de pertes.

Ed Zander a déclaré qu'il avait recommandé Greg Brown pour lui succéder.

Lawrence Harris, analyste chez Oppenheimer, estime que Greg Brown "a clairement fait un excellent travail", depuis qu'il est devenu directeur général délégué du groupe en mars dernier. "Nous allons assister à une plus grande concentration sur les objectifs", a-t-il estimé.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below