STMicro s'allie avec Ericsson dans les applications mobiles

mercredi 20 août 2008 18h48
 

PARIS (Reuters) - STMicroelectronics et Ericsson annoncent la fusion de leurs activités de semi-conducteurs et de plates-formes pour applications mobiles pour donner naissance un nouveau géant apte à concurrencer les américains Qualcomm et Texas Instruments.

Le nouvel ensemble, d'un chiffre d'affaires annuel de 3,6 milliards de dollars, réunira la division Mobile Platforms du groupe suédois, numéro un mondial des réseaux mobiles, et la coentreprise ST-NXP, troisième fabricant mondial de puces mobiles.

STMicroelectronics apportera à la coentreprise à parité pour 1,2 milliard de dollars d'actifs, tandis qu'Ericsson contribuera avec 1,1 milliard de dollars en cash. Le nouvel ensemble conservera une trésorerie de 400 millions de dollars, Ericsson reversant 700 millions à STMicroelectronics.

Le groupe franco-italien rachètera parallèlement à NXP 20% de la coentreprise ST-NXP Wireless, issue du regroupement en avril d'une partie des activités sans fil de STMicro et du groupe néerlandais NXP. Cet exercice se fera à un prix tenant compte de la "performance de ST-NXP sur les 12 derniers mois au moment de l'exercice de l'option d'achat", a précisé STMicroelectronics dans un communiqué.

"Nous prévoyons un impact positif à court terme pour le cash flow de STMicro", a expliqué Carlo Bozotti, PDG de STMicro, lors d'une conférence téléphonique avec les analystes.

"Cette opération aura un effet relutif sur la marge brute de STMicro à court terme (...). Nous percevons des opportunités à moyen et long termes pour améliorer nos bénéfices", a-t-il ajouté.

L'action Microelectronics a clôturé en hausse de 2,43% à 8,30 euros, dans le peloton de tête du CAC-40, tandis qu'à Stockholm, Ericsson a pris 0,46% à 65,80 couronnes suédoises.

QUATRE DES CINQ GRANDS FABRICANTS DE TÉLÉPHONES

La nouvelle entité aura pour clients quatre des cinq principaux fabricants mondiaux de téléphones portables. STMicro fournit Nokia, Samsung, Ericsson LG Electronics et Sharp, tandis que les deux partenaires ont déjà pour client Sony Ericsson.   Suite...

 
<p>STMicroelectronics NV et le su&eacute;dois Ericsson fusionnent leurs activit&eacute;s de semi-conducteurs et de plates-formes pour applications mobiles pour donner naissance &agrave; un leader mondial r&eacute;alisant un chiffre d'affaires annuel de 3,6 milliards de dollars. /Photo d'archives/REUTERS</p>