September 9, 2008 / 8:07 AM / 9 years ago

Nouvelles acquisitions en vue pour l'activité internet de Nokia

6 MINUTES DE LECTURE

<p>Selon Niklas Savander, le directeur de la division internet de Nokia, l'offre internet du premier fabricant mondial de t&eacute;l&eacute;phones portables est loin d'&ecirc;tre compl&egrave;te et de nouvelles acquisitions permettront d'acc&eacute;l&eacute;rer le d&eacute;ploiement de nouveaux services. /Photo prise le 8 juillet 2008/Bob Strong</p>

par Tarmo Virki

HELSINKI (Reuters) - L'offre internet de Nokia est loin d'être complète et de nouvelles acquisitions permettront d'accélérer le déploiement de nouveaux services, a déclaré à Reuters Niklas Savander, le directeur de la division internet du premier fabricant mondial de téléphones portables.

Nokia a bouclé en juillet le rachat pour 8,1 milliards de dollars (5,7 milliards d'euros) de Navteq, un groupe américain de navigation électronique et de cartographie numérique.

Il a aussi acquis une dizaine d'autres sociétés internet de plus petite taille, afin d'enrichir son portefeuille dans ce domaine face au risque de ralentissement de la croissance du marché des combinés.

"Nous n'avons pas terminé", a déclaré Savander en réponse à une question sur la possibilité de nouvelles acquisitions.

Les cibles types pourraient être des entreprises de petite taille qui développent des services que Nokia lui-même prévoit d'offrir à l'avenir, ce qui permettrait d'accélérer le développement de ces offres, a-t-il ajouté.

Nokia pourrait investir plusieurs milliards d'euros dans ces projets au cours des prochaines années. Il s'est fixé pour objectif de faire de son nouveau portail internet Ovi un point d'accès unique à des services variés, développés en interne ou par des partenaires extérieurs.

Le groupe doit présenter mardi à la presse un service baptisé "The Files on Ovi", développé après l'acquisition l'an dernier d'Avvenu et qui permet à ses utilisateurs de stocker des fichiers sur un "nuage" de serveurs afin d'y avoir accès en permanence.

Ce genre de services est de plus en plus mis en avant par de grands acteurs d'internet, comme Google ou Yahoo.

Nokia offre aussi un service de synchronisation des informations personnelles (agenda, carnet d'adresses, etc.) entre un téléphone portable et son site internet dédié, à l'instar d'Apple ou de Microsoft.

"Nous pensons évidemment que la demande de fond des clients existe. L'information stockée sur un terminal devient de plus en plus critique sur les gens", a expliqué Savander. "Nous sommes en train d'augmenter petit à petit, pas à pas, une offre qui doit être adaptée à la demande."

DISCUSSIONS DÉLICATES AVEC LES OPÉRATEURS

Nokia ne publie pas de chiffres sur le nombre d'utilisateurs de ses services internet mais son offre en matière de navigation, de jeux et de musique a généré sur le trimestre avril-juin un chiffre d'affaires de 119 millions d'euros, en hausse de 42% par rapport au trimestre précédent.

Le groupe prévoit de rapprocher ses différentes offres internet au sein d'un bouquet commun facilement accessible mais pour l'instant, tous les services sont indépendants les uns des autres.

"Notre objectif est de les rendre plus fluides, de plus en plus intégrés. Nous n'en sommes absolument pas là où nous devrions être", a reconnu Savander.

"Quand cela sera-t-il parfait ? Jamais. Quand cela sera-t-il mieux ? Très bientôt. C'est un processus progressif: dans six mois, ce sera beaucoup mieux qu'aujourd'hui et dans un an, encore mieux", a-t-il ajouté.

Le développement de Nokia dans les services inquiète certains opérateurs mobiles, qui craignent de perdre à son profit des relais de croissance, mais Savander a assuré que le dialogue avec les opérateurs se poursuivait de manière très pragmatique.

"Au bout du compte, nous avons tous le même but: nous devrons trouver les moyens de convaincre les consommateurs d'augmenter progressivement leurs dépenses via leur téléphone."

Nokia, ajouté Savander, s'attend à ce que les opérateurs commercialisent les téléphones du groupe donnant un accès gratuit à un catalogue de musique, mais le calendrier en la matière était du ressort des opérateurs.

"La question de la musique est un peu spéciale car de nombreux opérateurs ont déjà leur propre offre musicale", a-t-il admis.

Nokia a annoncé la semaine dernière le lancement d'une offre intitulée "Comes with Music" qui permet aux utilisateurs de conserver la musique qu'ils téléchargent pendant la durée de leur contrat, soit 12 mois, et il a signé un accord avec le distributeur indépendant de téléphonie Carphone Warehouse en Grande-Bretagne.

Savander a également expliqué que Nokia voulait resserrer les liens déjà tissés avec le réseau social en ligne Facebook.

Version française Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below