Des anciens de Google lancent un moteur de recherche concurrent

mardi 29 juillet 2008 07h58
 

par Eric Auchard

MENLO PARK, Californie (Reuters) - Une start-up fondée par d'anciens ingénieurs de Google présente un nouveau moteur de recherche qui vise à dépasser celui du leader mondial de la recherche en ligne.

Selon ses créateurs, Cuil (prononcer "cool"), accessible à l'adresse www.cuil.com, est capable d'indexer des pages plus rapidement, de façon moins onéreuse et sur une plus grande partie du web que Google.

Le concurrent de Google explique que son service va au-delà des techniques de recherche en vigueur, qui se focalisent sur les liens et la modélisation de la fréquentation, et repose plutôt sur l'analyse du contexte de chaque page et des concepts sous-tendant chaque requête.

"Nos avancées significatives dans les technologies de recherche nous ont permis d'indexer une part beaucoup plus importante d'internet et de placer à portée de clic la quasi-totalité du web", affirme dans un communiqué Tom Costello, co-fondateur et directeur général de Cuil.

Danny Sullivan, analyste dans le domaine de la recherche internet et rédacteur en chef de "Search Engine Land", juge que Cuil peut tenter d'exploiter les reproches que les utilisateurs formulent à l'encontre de Google: qu'il tente d'en faire trop, que ses résultats font la part belle à des sites déjà populaires et qu'il s'appuie largement sur des sites qui passent pour faire autorité, comme Wikipedia.

Selon Sullivan, le moment est peut-être approprié pour l'arrivée d'un concurrent, même s'il tempère en soulignant que "rivaliser avec Google reste une tâche pour le moins ardue, comme peut en témoigner Microsoft".

120 MILLIARDS DE PAGES

Cuil a été fondé en 2006 par un groupe de pionniers de la recherche en ligne, comme Tom Costello qui a bâti un prototype de Web Fountain, l'outil de recherche analytique d'IBM, ou sa femme Anna Patterson, architecte du gigantesque index du web créé par Google et baptisé TeraGoogle.   Suite...