Asustek prévoit un doublement des ventes de son PC Eee en 2009

lundi 2 juin 2008 23h38
 

par Sheena Lee

TAIPEH (Reuters) - Les ventes de l'Eee, le mini-PC portable à bas prix d'Asustek, devraient doubler en 2009 à près de 10 millions d'unités sous l'effet d'une forte demande en Europe, en Inde et dans la zone Asie-Pacifique, prévoit le fabricant taïwanais.

Asustek, qui prévoyait de vendre cinq millions de modèles de son mini-portable en 2008, anticipe une demande mondiale comprise entre 20 et 30 millions d'ultraportables en 2009, a déclaré à la presse son P-DG Jerry Shen.

La société expose les dernières versions de l'Eee à la foire Computex de Taipeh, le deuxième forum mondial consacré aux PC.

Le taïwanais espère que la hausse de ses ventes permettra de faire grimper sa part de marché en Amérique du Nord -- actuellement de 1% seulement -- alors que la crise des subprimes et la flambée des prix des carburants pèsent sur la consommation des ménages.

De loin le plus populaire des ultraportables à bas prix, aussi baptisés "netbooks", l'Eee connaît sa plus forte demande en Europe et en Asie-Pacifique, et espère voir sa croissance décoller dans les pays émergents comme l'Inde.

"Asustek est l'une de nos valeurs boursières favorites parmi les fabricants d'ordinateurs grâce à une amélioration des performances opérationnelles après sa restructuration, à un fort positionnement de marque et à des gains de parts de marché substantiels, aux ventes de ses ordinateurs portables, et à une plus grande exposition vis-à-vis des marchés émergents", estime Ellen Tseng, analyste chez Nomura Securities.

L'action Asustek a clôturé en hausse de 1,5% lundi à Taipeh, surperformant l'indice TAIEX (+1,2%).

Certains analystes craignent néanmoins que l'Eee soit bientôt concurrencé sur son terrain par les géants du marché comme Dell, Hewlett-Packard, et Acer.   Suite...

 
<p>Selon le fabricant ta&iuml;wanais Asustek, les ventes de l'Eee, son mini-PC portable &agrave; bas prix, devraient doubler en 2009 &agrave; pr&egrave;s de 10 millions d'unit&eacute;s sous l'effet d'une forte demande en Europe, en Inde et dans la zone Asie-Pacifique. /Photo prise le 5 juin 2007/REUTERS/Nir Elias</p>