Sony optimiste sur les ventes d'électronique aux Etats-Unis

mercredi 2 juillet 2008 13h17
 

par Eric Auchard

SAN FRANCISCO (Reuters) - Sony ne constate pas ou très peu de signes de fléchissement dans ses ventes de télévisions numériques, d'appareils photo ou d'ordinateurs aux Etats-Unis malgré le ralentissement de l'économie, selon le patron de la branche américaine du groupe nippon.

Le groupe est néanmoins victime d'une pression sur ses marges due à l'envolée du prix de l'énergie et des matières premières ainsi que de la faiblesse du dollar, a dit à des journalistes Stan Glasgow, le président et directeur général de Sony Electronics aux Etats-Unis.

Glasgow précise que sa société tente d'accroître la part d'opérations et d'achats de composants facturés en dollars, afin d'abaisser les coûts de production des produits vendus en dollars.

Selon le dirigeant de Sony, tous les moyens seront utilisés excepté une hausse de la production des sites américains comme l'usine de téléviseurs de Pittsburg, a-t-il expliqué, estimant que des changements structurels de long terme n'étaient pas opportuns pour résoudre un problème temporaire de changes.

La société mise également sur une compression de ses dépenses énergétiques en réduisant ses circuits de distribution et en simplifiant ses emballages.

Le groupe japonais jouit d'une solide croissance dans la demande de ses téléviseurs numériques et périphériques, comme les lecteurs Blu-ray haute définition, marché qu'il domine sans partage aux Etats-Unis et sur lequel Glasgow ne prévoit aucun relâchement.

"Nous ne voyons pas de signes clairs de ralentissement. Sur le haut de gamme, il est difficile de contenter toute la demande", note-t-il.

Seule catégorie d'appareils connaissant une pause depuis quelques mois, les caméscopes, dont Glasgow indique que la demande est plus volatile parce qu'ils n'apparaissent pas aux yeux des consommateurs comme un achat indispensable, à l'inverse des écrans plats.   Suite...

 
<p>Selon Stan Glasgow, patron de la branche am&eacute;ricaine de Sony, le groupe nippon ne constate pas ou tr&egrave;s peu de signes de fl&eacute;chissement dans ses ventes de t&eacute;l&eacute;visions num&eacute;riques, d'appareils photo ou d'ordinateurs aux Etats-Unis malgr&eacute; le ralentissement de l'&eacute;conomie. /Photo d'archives/REUTERS/Yuriko Nakao</p>