STMicro vise un retour sur investissement de 12% à 20%

dimanche 31 août 2008 14h37
 

MILAN (Reuters) - Le groupe franco-italien STMicroelectronics, qui vient d'annoncer une coentreprise avec Ericsson dans les applications mobiles, table sur un retour sur investissement de 12% à 20%, déclare son PDG dans le Corriere della Sera.

STMicro et Ericsson ont annoncé le 20 août la fusion de leurs activités de semiconducteurs et de plate-formes pour applications mobiles afin de donner naissance à un nouveau géant apte à concurrencer les américains Qualcomm et Texas Instruments.

"Notre tâche la plus importante, maintenant, c'est (...) de porter le retour sur investissement de 8%-9% actuellement à 12%-20%", déclare Carlo Bozotti.

L'administrateur délégué de STMicro se dit "très heureux" de la réaction de Nokia à cette coentreprise, dont le finlandais s'est publiquement réjoui.

"Nokia est un partenaire de STMicro depuis de nombreuses années. Mais le fait qu'il exprime son approbation à cet accord (...) via un communiqué publié dans le monde entier, eh bien, cela nous rend encore plus heureux", déclare Bozotti.

STMicro, dit-il aussi, vise une croissance à deux chiffres de son chiffre d'affaires cette année.

Il évoque des signes d'affaiblissement du marché de la téléphonie sans fil mais, ajoute-t-il "en fait, la chose qui nous inquiète le plus c'est le dollar".

Bozotti explique que chaque fois que le dollar perd 1% de sa valeur contre l'euro, cela coûte à son groupe 35 millions de dollars sur un an.

Jo Winterbottom, version française Dominique Rodriguez

 
<p>Selon son P-DG Carlo Bozotti (&agrave; gauche), ici avec le patron d'Ericsson Carl-Henric Svanberg, le groupe franco-italien STMicroelectronics table sur un retour sur investissement de 12% &agrave; 20% pour sa coentreprise avec le su&eacute;dois dans les applications mobiles. /Photo prise le 20 ao&ucirc;t 2008/REUTERS/Suzanne Plunkett</p>