Vers la fin en 2011 des zones dépourvues de relais téléphoniques

jeudi 11 septembre 2008 08h28
 

PARIS (Reuters) - Les 364 communes françaises encore injoignables par téléphone mobile, les "zones blanches", devraient achever d'être équipées en 2011, selon un accord conclu entre les trois grands opérateurs de téléphonie mobile et l'Etat, rapportent les Echos.

L'accord complète la convention nationale de 2003 sur la couverture des 3.072 communes alors injoignables et dont la couverture devait s'achever en 2007, précise le quotidien économique.

"Ce programme initial d'un coût aujourd'hui évalué à 600 millions d'euros (dont 150 millions pour chaque opérateur et 150 autres cofinancés par l'Etat, les régions et les départements) est aujourd'hui achevé à 90%", ajoute-t-il.

Le taux de couverture en téléphonie mobile de deuxième génération devrait plafonner à 99,3% dans trois ans, 500.000 personnes restant injoignables par téléphone portable, précisent les Echos.

Nathalie Meistermann, édité par Jacques Poznanski

 
<p>Selon les Echos, les 364 communes fran&ccedil;aises encore injoignables par t&eacute;l&eacute;phone mobile, les "zones blanches", devraient achever d'&ecirc;tre &eacute;quip&eacute;es en 2011, en vertu d'un accord conclu entre les trois grands op&eacute;rateurs de t&eacute;l&eacute;phonie mobile et l'Etat. /Photo d'archives/REUTERS/Will Burgess</p>