AT&T a observé en décembre une faiblesse de la consommation

mardi 8 janvier 2008 23h21
 

NEW YORK (Reuters) - Le directeur général du premier opérateur télécoms américain AT&T, Randall Stephenson, a déclaré mardi que son groupe était confronté à une faiblesse de son activité grand public.

"Nous enregistrons une faiblesse de l'économie au niveau du consommateur", a-t-il déclaré au cours d'une conférence organisée par Citigroup pour les investisseurs.

Un porte-parole de l'opérateur a précisé que Stephenson faisait référence à ce que le groupe avait observé durant le mois de décembre.

Ces propos, venus alimenter les craintes d'un ralentissement plus prononcé que prévu de l'économie américaine en 2008, voire d'une récession, ont fait baisser l'action AT&T de 4,8% à 39,07 dollars. Le titre a perdu un temps jusqu'à 10% et plombé Wall Street et l'ensemble du secteur des télécoms dans les derniers échanges.

"Nos prévisions n'ont pas changé", a précisé le porte-parole. "La partie grand public constitue un pan relativement minime de l'activité et nos prévisions d'ensemble ne sont pas modifiées.""

Le porte-parole d'AT&T a souligné que les particuliers représentaient moins de 20% du chiffre d'affaires de l'opérateur.

"Les propos de Randall Stephenson constitue une première faille dans l'armure et suggèrent peut-être que l'idée traditionnelle selon laquelle les télécommunications sont immunisées contre les problèmes de l'économie n'est plus valable", commente Craig Moffett, analyste chez Sanford C. Bernstein.

Yinka Adegoke, version française Gilles Guillaume