Une faille de sécurité dans l'iPhone d'Apple

jeudi 28 août 2008 18h25
 

NEW YORK (Reuters) - Apple a reconnu qu'une faille de sécurité dans son nouvel iPhone, en passe d'être corrigée, permet aux utilisateurs non autorisés d'accéder aux contacts et courriers électroniques même quand l'appareil est verrouillé par mot de passe.

Gizmodo, un blog réputé sur les nouvelles technologies, ainsi que le site de discussion Mac Rumors, ont montré qu'il suffisait de trois petites étapes pour accéder à un iPhone protégé par un mot de passe et utilisant la version 2.02 du logiciel système d'Apple.

Une porte-parole d'Apple a indiqué par courrier électronique qu'Apple était au courant du problème et préparait une mise à jour pour combler la faille. En attendant, elle recommande aux utilisateurs de l'iPhone de passer par le bouton "Accueil" pour accéder à leurs fichiers de musique au lieu d'utiliser les "Favoris" du téléphone.

La porte-parole n'a toutefois pas précisé quand le logiciel corrigeant la faille serait disponible.

Cette faille de sécurité pourrait constituer un premier revers pour la firme à la pomme qui tente de concurrencer le canadien Research In Motion (RIM) dont les terminaux BlackBerry sont très prisés dans le monde de l'entreprise.

Au début du mois d'août, le cabinet d'études Gartner avait publié un rapport où il indiquait que l'iPhone ne dispose que du minimum requis pour s'imposer en entreprise.

Kenneth Li, version française Claude Chendjou

 
<p>Apple a reconnu qu'une faille de s&eacute;curit&eacute; dans son nouvel iPhone, en passe d'&ecirc;tre corrig&eacute;e, permet aux utilisateurs non autoris&eacute;s d'acc&eacute;der aux contacts et courriers &eacute;lectroniques m&ecirc;me quand l'appareil est verrouill&eacute; par mot de passe. /Photo prise le 22 ao&ucirc;t 2008/REUTERS/Tim Chong</p>