EMI et Warner lancent une offre sur Chrysalis

vendredi 18 janvier 2008 12h54
 

LONDRES (Reuters) - Sous la houlette de son nouveau propriétaire Guy Hands, EMI a mis sur la table une offre préliminaire pour la maison de disques Chrysalis Group, celle-ci venant ainsi s'ajouter à toutes les autres, ont dit

plusieurs sources proches du dossier.

Chrysalis, l'un des derniers acteurs indépendant du secteur en Grande-Bretagne, a également reçu des propositions de géants tels que Warner Chappell (groupe Warner Music), ont précisé ces sources sous réserve d'anonymat.

Chrysalis, l'éditeur de Blondie, David Bowie, Gnarls Barkely et Feeder, a vendu ses actifs dans la radio l'année dernière pour se concentrer sur l'enregistrement et la commercialisation de disques. En décembre, il avait dit être en discussions préliminaires avec des "interlocuteurs choisis", susceptibles d'aboutir à un rapprochement.

Le titre Chrysalis a bondi de près de 11% dans les premiers échanges de la Bourse de Londres et gagne encore 7,07% à 106 pence vers 11h45 GMT.

EMI, Chrysalis et Warner Music se sont refusé au moindre commentaire.

D'après un article publié par The Times, une coentreprise réunissant Sony et le chanteur Michael Jackson a également fait une offre. Des fonds d'investissement ainsi que des maisons de disque spécialisées seraient également sur les rangs.

Terra Firma, le fonds d'investissement de Guy Hands qui a racheté EMI l'an dernier, a annoncé mardi près de 2.000 suppressions de postes, essentiellement dans la division musique enregistrée du groupe.

Kate Holton et Miyoing Kim, version française Benoit Van Overstraeten

 
<p>David Bowie sous contrat avec Chrysalis. Sous la houlette de son nouveau propri&eacute;taire Guy Hands, EMI a mis sur la table une offre pr&eacute;liminaire pour la maison de disques Chrysalis Group, selon des sources proches du dossier, qui indiquent que le britannique int&eacute;resse &eacute;galement Warner Chappell (groupe Warner Music). /Photo prise le 5 juin 2007/REUTERS/Lucas Jackson</p>