Edgar Bronfman Jr mis en examen dans le dossier Vivendi

vendredi 8 février 2008 08h15
 

LOS ANGELES (Reuters) - L'homme d'affaires canadien Edgar Bronfman Jr, patron de Warner Music Group, a été mis en examen par la Justice française dans l'affaire Vivendi pour délit d'initié, a annoncé jeudi soir Warner.

Bronfman, ancien administrateur de Vivendi, avait vendu ses actions du géant français des médias en 2002.

L'enquête des juges français Henri Pons et Jean-Marie d'Huy se concentre notamment sur les conditions de ces opérations de cessions de titres, qui ont eu lieu alors que Vivendi était dirigé par Jean-Marie Messier.

Vivendi Universal était au bord de la faillite à la mi-2002, après une série d'acquisitions menées par Messier en recourant à l'endettement.

Le groupe a depuis vendu un grand nombre d'actifs pour rembourser sa dette.

"Il (Bronfman) va continuer à collaborer à l'enquête. Les transactions de M. Bronfman ont toujours été correctes et il n'a jamais enfreint la loi ou les règlements français", écrit jeudi dans un communiqué Thierry Marembert, avocat de Bronfman.

Ce dernier, qui a démissionné du conseil d'administration de Vivendi en décembre 2003, a témoigné en juin dans le dossier.

Sue Zeidler, version française Stanislas Dembinski

 
<p>L'homme d'affaires canadien Edgar Bronfman Jr, patron de Warner Music Group, a &eacute;t&eacute; mis en examen par la Justice fran&ccedil;aise dans l'affaire Vivendi pour d&eacute;lit d'initi&eacute;. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Thayer</p>