Sony lance les téléviseurs ultra-fins OLED aux États-Unis

lundi 7 janvier 2008 19h19
 

par Franklin Paul

LAS VEGAS (Reuters) - Sony a dévoilé un téléviseur ultra-fin utilisant la technologie OLED, dont les promoteurs assurent qu'il pourrait à terme remplacer le plasma et le LCD.

Les écrans plats OLED, qui utilisent des diodes électroluminescentes organiques, promettent des avantages en termes de qualité d'image, des économies d'énergie et pourraient éventuellement être moins couteux à la production.

Le groupe japonais a annoncé la commercialisation immédiate d'un téléviseur OLED de 11 pouces et de 3 millimètres d'épaisseur, au prix de 2.000 dollars. En novembre dernier au Japon, Sony avait lancé les tous premiers téléviseurs à écrans plats basés sur la technologie OLED.

"Attendez-vous à nous voir proposer des téléviseurs plus grands par la suite. C'est une nouvelle technologie qui prendra plusieurs années avant de concurrencer le plasma et le LCD", a déclaré Stan Glasgow, le patron de la division américaine d'électronique grand public de Sony, lors du CES.

Sony, a ajouté Glasgow, "travaille sur des versions flexibles de cette technologie, toujours au stade du laboratoire".

LE RALENTISSEMENT AMERICAIN POUR L'HEURE SANS EFFET

Il a précisé que le groupe avait enregistré des ventes solides pendant la période des fêtes, soutenues par la demande pour sa gamme de téléviseurs Bravia, ses caméscopes et ses lecteurs de livres électroniques. L'électronicien ne semble pas avoir été affecté par les turbulences qui agitent l'économie américaine et profite du redressement des ventes de sa console PlayStation 3, après un début difficile, et de nombreux ralliements à son format de DVD haute-définition Blu-ray.

"Les ventes d'articles électroniques grand public aux États-Unis ont connu une croissance à deux chiffres par rapport à l'année précédente", a fait savoir Glasgow en référence aux ventes de fin d'année.   Suite...

 
<p>Le Sony XEL-1 utilisant la technologie OLED et qui ne mesure que 3 millim&egrave;tres d'&eacute;paisseur. Le g&eacute;ant japonais de l'&eacute;lectronique a d&eacute;voil&eacute; un t&eacute;l&eacute;viseur ultra-fin dont les promoteurs assurent que sa technologie d'affichage pourrait &agrave; terme remplacer le plasma et le LCD. /Photo prise le 7 janvier 2008/REUTERS/Steve Marcus</p>