Une filiale de Vodafone va prendre une licence mobile au Qatar

mardi 27 mai 2008 18h00
 

DUBAI (Reuters) - Une filiale de l'opérateur mobile britannique Vodafone va payer 7,72 milliards de ryals (1,30 milliard d'euros) pour obtenir la deuxième licence de téléphonie mobile du Qatar, annonce l'autorité de régulation des télécommunication de l'émirat.

La licence sera opérationnelle au premier trimestre de 2009, et sera en concurrence avec la compagnie publique Qatar Telecommunications (Qtel), qui gère le seul réseau de téléphonie fixe et mobile disponible au Qatar.

Vodafone détient actuellement 51% de Vodafone Qatar, tandis que Qatar Foundation dispose du reste.

Pour obtenir ce marché, qui marque la fin du dernier monopole téléphonique public du monde arabe, l'opérateur britannique a déjoué la concurrence de l'américain AT&T.

L'accord, initialement convenu en décembre, requiert que Vodafone cède une partie de ses parts au sein de Vodafone Qatar d'ici à la fin novembre, a précisé l'autorité de régulation.

L'introduction en Bourse des actions de Vodafone Qatar, portera sur 40% de son capital, tandis que 15% seront vendus à des entreprises publiques de l'émirat, laissant 45% à Vodafone et Qatar Foundation.

L'autorité de régulation n'a pas justifié l'extension à novembre de la date limite pour la cession des titres, initialement fixée à juin.

Joh Irish, version française Nicolas Delame

 
<p>Une filiale de l'op&eacute;rateur mobile britannique Vodafone va payer 7,72 milliards de ryals (1,30 milliard d'euros) pour obtenir la deuxi&egrave;me licence de t&eacute;l&eacute;phonie mobile du Qatar. /Photo d'archives/REUTERS/Alessia Pierdomenico</p>