La direction d'Atos aurait trouvé un accord avec les fonds

mardi 27 mai 2008 17h41
 

PARIS (Reuters) - La direction d'Atos Origin aurait trouvé un accord avec les principaux actionnaires du groupe, les fonds Pardus et Centaurus, prévoyant le maintien du directoire actuel et le départ du président du conseil de surveillance de la SSII, Didier Cherpitel, rapportent mardi Les Echos sur leur site internet.

Contactés par Reuters, les fonds ont indiqué qu'ils ne souhaitaient pas commenter cette information.

Un porte-parole d'Atos na pas non plus souhaité faire de commentaires.

Selon le quotidien, cet accord aurait été trouvé lundi après-midi et "garantirait le maintien des trois membres du directoire actuel : à savoir le président, Philippe Germond, le directeur financier de la société, Eric Guilhou, et le directeur délégué en charge des opérations, Wilbert Kieboom".

"En contrepartie, les fonds ont obtenu le départ du président du conseil de surveillance, Didier Cherpitel, dont ils réclamaient la révocation", poursuit l'article, qui ajoute que Didier Cherpitel pourrait être remplacé, selon une source proche des fonds, par une "sommité française reconnue du monde des affaires".

Les fonds activistes Pardus et Centaurus, qui détiennent 23% du capital d'Atos, réclament depuis plusieurs mois une modification de la stratégie de la société de services informatiques et une accélération de son plan de transformation.

Ils demandent également depuis plusieurs semaines à être représentés au conseil de surveillance et le départ de son président, Didier Cherpitel.

La semaine dernière, l'assemblée générale de la SSII a été ajournée en raison du revirement du président du Fonds commun de placement des employés, qui a exprimé son intention de voter pour les résolutions des fonds alors qu'il était mandaté pour approuver celles de la direction du groupe.

Une nouvelle AG est prévue le 12 juin.

Julien Toyer