Appel des syndicats allemands au boycott de Nokia qui délocalise

jeudi 17 janvier 2008 15h43
 

BERLIN (Reuters) - Les syndicats allemands ont appelé jeudi les consommateurs à boycotter Nokia pour protester contre l'annonce de la délocalisation en Roumanie d'une usine allemande du numéro un mondial des combinés mobiles.

Nokia a annoncé mardi son intention de fermer d'ici six mois son usine allemande de Bochum, dans la région de la Ruhr, ce qui pourrait entraîner la suppression de 2.300 emplois, afin de transférer ses activités vers d'autres sites plus compétitifs en termes de coûts, "principalement en Roumanie".

Le gouvernement allemand a pressé Nokia de reconsidérer sa décision et a menacé d'empêcher toute aide communautaire pour la relocalisation prévue. La Commission européenne a de toute façon fait savoir que Nokia n'en recevrait pas.

Des représentants de Nokia seront reçus par les autorités allemandes dans la semaine, croit savoir le Financial Times Deutschland dans son édition en ligne, en citant un secrétaire d'Etat aux finances.

Nokia fait valoir que le coût du travail est près de dix fois plus élevé en Allemagne qu'en Roumanie, nouvellement admise au sein de l'Union européenne.

Nikola Rotscheroth et Sylvia Westall, version française Dominique Rodriguez