Offres de Carlyle et Providence pour 35% de Numericable

vendredi 7 décembre 2007 08h48
 

PARIS (Reuters) - Les fonds Carlyle et Providence ont déposé la semaine dernière des offres fermes pour la participation de 35% dans Numericable vendue par Cinven, tandis que PAI Partners et TPG ont jeté l'éponge, écrit vendredi La Tribune.

Cinven espère obtenir un milliard d'euros pour la moitié de ses 70% dans Ypso, la holding coiffant Numericable, précise La Tribune. Altice, dirigé par le spécialiste du câble Patrick Drahi, détient le solde.

Un porte-parole de Cinven s'est refusé à tout commentaire, se bornant à rappeler que les négociations en cours, confirmées fin octobre à Reuters par une source proche du dossier, se déroulaient sous le sceau de la confidentialité.

Personne n'était immédiatement disponible pour commenter chez Numericable, ni chez Carlyle, Providence, TPG et PAI Partners.

Ce processus de désengagement partiel est compliqué par le fait que Cinven et Altice veulent conserver la main sur Numericable, précise La Tribune. "Le succès de cette opération n'est pas moins conditionné au prix qu'à l'équilibre de pouvoir entre les futurs actionnaires", déclare une source proche du dossier citée par le quotidien.

La transaction pourrait englober l'opérateur Completel, racheté cet été par Altice B2B France, dont Altice détient 51% et Cinven le solde, selon des informations de presse.

 
<p>David Rubenstein, co-fondateur de Carlyle. Les fonds Carlyle et Providence ont d&eacute;pos&eacute; la semaine derni&egrave;re des offres fermes pour la participation de 35% dans Numericable vendue par Cinven, tandis que PAI Partners et TPG ont jet&eacute; l'&eacute;ponge, &eacute;crit vendredi La Tribune. /Photo prise le 7 novembre 2007/REUTERS/Mike Segar</p>