27 août 2008 / 06:59 / il y a 9 ans

La morosité affectera le marché mondial des mobiles, dit Gartner

par Tarmo Virki

<p>Les ventes mondiales de t&eacute;l&eacute;phones portables ont augment&eacute; de 11,8% au deuxi&egrave;me trimestre par rapport &agrave; la m&ecirc;me p&eacute;riode de l'an dernier, gr&acirc;ce &agrave; une forte demande dans les pays &eacute;mergents d'Asie et d'Afrique, montre une &eacute;tude publi&eacute;e mercredi par le cabinet sp&eacute;cialis&eacute; Gartner. /Photo d'archives/REUTERS/Albert Gea</p>

HELSINKI (Reuters) - L‘affaiblissement de la conjoncture économique mondiale affectera la croissance des ventes de téléphones mobiles cette année, estime le cabinet d’études Gartner.

Il anticipe un ralentissement de la croissance de ce marché à 11% cette année contre 16% en 2007. En dollar US, la croissance ralentirait à 9% contre 11%.

De son côté Nokia, le numéro un mondial du secteur, table sur une baisse du marché en euro en 2008.

“Nous commençons à sentir l‘impact de la situation économique”, explique l‘analyste de Gartner Carolina Milanesi, ajoutant que les prix de vente moyens risquent également de souffrir d‘une concurrence âpre, outre le creux conjoncturel mondial.

“En outre, les fabricants de combinés mobiles seront tenus de maintenir des marges saines alors qu‘ils tentent de pénétrer plus avant les marchés émergents pour accroître leurs ventes”, ajoute-t-elle.

Milanesi pense que les ventes de téléphones mobiles en Europe occidentale seront cette année à peu près du même ordre qu‘en 2007 grâce à une forte croissance au second semestre s‘appuyant sur la commercialisation de nouveaux modèles attrayants.

Les ventes dans cette région du monde ont baissé de 16% au premier trimestre et de 8% le trimestre suivant, en glissement annuel. “Il y a de la faiblesse un peu partout, à l‘exception de l‘Allemagne et de la France, deux marchés forts”, note encore Milanesi.

NOKIA EN TÊTE CHEZ LES ÉMERGENTS

Les fabricants ont vendu 304,7 millions de combinés mobiles dans le monde au deuxième trimestre, la forte demande des marchés émergents permettant d‘assurer une croissance des ventes de 11,8%, précise Gartner.

Les ventes en volume dans les marchés émergents ont dépassé celles des pays les plus développés en 2005 et l‘an dernier, 63% des téléphones ont été vendus dans ces marchés en développement, selon Strategy Analytics.

Nokia est celui qui a le plus profité de la forte croissance des ventes dans les marchés émergents, avec une part de marché passée à 39,5% au deuxième trimestre contre 36,7% sur le trimestre comparable de 2007.

Le coréen Samsung détenait 15,2% du marché total sur ce trimestre contre 10% pour l‘américain Motorola.

La part de marché de Sony Ericsson était tombée à 7,5%, en raison du tassement du marché en Europe occidentale. Celle d‘un autre coréen, LG Electronics était elle montée à 8,8%.

Gartner observe que Motorola et Samsung ont vendu plus de téléphones durant le trimestre qu‘ils en avaient expédiés, cela s‘expliquant par une réduction des stocks; Nokia, Sony Ericsson et LG Electronics ont au contraire vu leurs stocks s‘accroître.

Version française Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below