February 7, 2008 / 7:19 AM / 9 years ago

Bon 2e trimestre pour Cisco mais les prévisions inquiètent

3 MINUTES DE LECTURE

par Sinead Carew

NEW YORK (Reuters) - L'équipementier américain pour les réseaux internet Cisco Systems a fait état mercredi d'un bénéfice trimestriel en hausse grâce à la demande émanant des opérateurs télécoms, mais annoncé s'attendre à une croissance de son chiffre d'affaires moins forte que prévu, ce qui faisait dévisser de 7% l'action en après-Bourse.

* RÉSULTATS.

Cisco, spécialiste des routeurs et commutateurs pour les réseaux de données, a dégagé sur le trimestre au 25 janvier, deuxième de l'exercice, un bénéfice de 2,1 milliards de dollars, soit 33 cents par action, contre 1,9 milliard (31 cents) un an plus tôt.

Le BPA avant éléments exceptionnels est ressorti à 38 cents, conforme au consensus des analystes établi par Reuters Estimates.

Le chiffre d'affaires a grimpé de 16,5% sur la période à 9,8 milliards de dollars, en ligne là aussi avec les attentes.

* PRÉVISIONS.

Si les résultats du trimestre écoulé ont atténué dans un premier temps la crainte de voir le ralentissement de l'économie américaine peser sur les dépenses technologiques des entreprises, les prévisions ont attisé ces inquiétudes.

Pour le troisième trimestre, Cisco table sur une hausse de 10% de son chiffre d'affaires par rapport aux trois mois identiques de l'an dernier, alors que les analystes visaient jusqu'ici une croissance de 15%.

* Commentaires De La Direction.

"Nous constatons que notre clientèle américaine et européenne devient de plus en plus prudente", a déclaré le directeur général de Cisco, John Chambers, au cours de la téléconférence consacrée aux résultats.

Le groupe a ajouté qu'en raison des incertitudes ambiantes, il ne communiquait pas de prévisions pour l'ensemble de l'exercice 2008.

* RÉACTION EN BOURSE.

Les prévisions de Cisco pesaient en après-Bourse sur l'ensemble des valeurs technologiques américaines, Hewlett-Packard perdant 1,8%, IBM 1,5%, Microsoft 1,4% et Google 1,3%.

Le titre Cisco, après une hausse initiale à 23,84 dollars après la clôture, est ensuite tombé à 21,42 dans le sillage des prévisions du directeur général.

L'action a chuté de 28% depuis que Chambers a déclaré en novembre observer une baisse spectaculaire des commandes émanant des banques américaines.

Version française Gilles Guillaume

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below