Asustek veut se renforcer dans la téléphonie mobile

mercredi 16 janvier 2008 18h06
 

TAIPEI (Reuters) - Asustek Computer, premier fabricant mondial de cartes mères, annonce qu'il lancera 13 à 15 nouveaux téléphones portables d'ici la fin de l'année afin de doubler ses ventes dans le secteur.

"Nous avons de bonnes ventes sur des marchés comme la Russie et nous allons entrer sur le marché chinois au second trimestre de cette année", a déclaré Alan Chen, responsable de la branche mobile d'Asustek, dont le prix moyen de vente des combinés est d'environ 20.000 dollars taïwanais (420 euros).

Selon le fabricant taïwanais, ses ventes de mobiles évolués décollent et devraient doubler cette année par rapport aux 90.000 à 100.000 unités vendues l'an passé.

Asustek a par ailleurs annoncé que les ventes de ses ordinateurs portables ont été solides et n'ont pas été affectées par la guerre des prix dans les puces.

"Nous sommes toujours en ligne avec notre objectif de vente de 7,2 millions d'ordinateurs portables cette année", a déclaré Benson Lin, responsable d'Asustek pour la région Asie-Pacifique, à l'occasion d'une conférence de presse.

En 2007, le groupe taïwanais dit avoir vendu quatre millions de PC portables.

Asustek, qui a récemment lancé un mini-ordinateur portable, baptisé Eee PC et destiné à être accessible aux plus jeunes, a déclaré qu'il espérait que cette nouvelle gamme de PC bon marché l'aiderait à prendre le pas sur certains concurrents en augmentant sa part de marché comme c'est le cas en Amérique du Nord où il détient moins de 1% du marché.

Mais l'action Asustek a perdu quelque 17% en une dizaine de jours sur des inquiétudes d'analystes tenant à l'arrivée prochaine de poids lourds de l'industrie, dont Dell, Hewlett-Packard et Acer, sur le segment des portables à moins de 300 euros.

Le fabricant taïwanais, en concurrence avec Acer qui fabrique ses propres ordinateurs et le sous-traitant Hon Hai Precision Industry, produit à la fois des ordinateurs sous sa propre marque et pour Apple et Dell.

Asustek ambitionne de devenir le numéro cinq mondial du PC portable d'ici 2010.

Sheena Lee, version française Claude Chendjou