Le BlackBerry de RIM sur le point d'entrer sur le marché chinois

mercredi 16 janvier 2008 16h02
 

HONG KONG (Reuters) - L'équipementier chinois TCL a commencé à livrer des BlackBerry à son partenaire China Mobile au quatrième trimestre 2007, suggérant un lancement imminent de ce type de terminaux mobiles dans le pays.

Les journaux locaux ont rapporté que la commercialisation du BlackBerry pourrait commencer ce mois-ci, marquant une percée de son fabricant Research in Motion qui se bat depuis des années pour lancer son produit vedette sur le marché chinois.

RIM avait dans un premier temps annoncé tabler sur une commercialisation en 2007. Mais des responsables du groupe ont déclaré la semaine dernière qu'il appartenait à son partenaire China Mobile de décider quand le BlackBerry serait en rayon.

TCL Multimedia et TCL Communication, deux filiales de TCL, ont déclaré mardi avoir commencé à expédier les combinés à China Mobile, opérateur et distributeur exclusif du produit dans le pays.

"Oui, ils ont livré les combinés mais la décision (de les vendre) appartient à China Mobile", a déclaré Lorna Wong, porte-parole de TCL, confirmant la position de RIM.

Quand le BlackBerry sera officiellement lancé en Chine, il sera en concurrence avec des modèles à bas prix de ses concurrents, notamment le RedBerry, un produit local très prisé.

TCL n'a donné aucune prévision de vente et les responsables de China Mobile se sont abstenu de tout commentaire.

Selon RIM aucun combiné n'a été vendu officiellement en Chine continentale bien que le produit soit largement présent sur des sites internet d'enchères et au marché noir.

Le groupe canadien avait déclaré en octobre qu'un accord concurrent avec Alcatel-Lucent pour la distribution des terminaux multimédia en Chine et son partenariat avec China Mobile lui apportaient une puissante plate-forme dans un marché où il y a plus d'utilisateurs mobiles qu'aux États-Unis.

Mais les analystes estiment que le report du lancement du BlackBerry est peut-être lié au fait que la firme de l'Ontario doit donner des garanties à Pékin que ses mobiles ne constituent pas une menace pour la sécurité des réseaux de communication chinois. Le BlackBerry est présent chez plus de 300 opérateurs dans 120 pays.

Edwin Chan, version française Mathilde Gardin et Claude Chendjou

 
<p>L'&eacute;quipementier chinois TCL a commenc&eacute; &agrave; livrer des BlackBerry &agrave; son partenaire China Mobile au quatri&egrave;me trimestre 2007, sugg&eacute;rant un lancement imminent de ce type de terminaux mobiles dans le pays. /Photo prise le 17 juillet 2007/REUTERS/J.P. Moczulski</p>