April 16, 2008 / 5:47 AM / 9 years ago

Orange étudierait l'acquisition de TeliaSonera

4 MINUTES DE LECTURE

<p>Orange, avec l'appui de l'Etat, son actionnaire principal, examine la possibilit&eacute; d'acqu&eacute;rir l'op&eacute;rateur scandinave TeliaSonera, valoris&eacute; &agrave; 30 milliards d'euros, rapporte mercredi Le Figaro. /Photo prise le 22 f&eacute;vrier 2008/Phil Noble</p>

PARIS/STOCKHOLM (Reuters) - Orange, filiale de France Télécom, étudie la possibilité d'acquérir l'opérateur scandinave TeliaSonera, une opération qui, si elle se concrétisait, relancerait la consolidation du secteur des télécoms en Europe, rapporte mercredi Le Figaro.

France Télécom créerait ainsi le numéro deux européen dans la téléphonie fixe/mobile et l'accès internet avec une capitalisation boursière combinée de l'ordre de 125 milliards de dollars, derrière l'espagnol Telefonica mais devant l'allemand Deutsche Telekom.

France Télécom et TeliaSonera, de même que le gouvernement suédois, un des principaux actionnaires de ce dernier, ont chacun refusé de commenter l'article du Figaro.

L'action TeliaSonera bondissait de plus de 5% en fin de matinée à la Bourse de Stockholm tandis qu'à Paris, France Télécom accuse une des plus fortes baisses du CAC 40 avec un recul de plus de 6,5%.

Rob Goyens, analyste chez Dexia, souligne qu'une telle opération ne poserait aucun problème en termes de concurrence.

"C'est aussi un de ses points faibles, en termes de synergies potentielles. Il n'y a pas de recoupements géographiques", note-t-il.

Pour les mêmes raisons, un banquier scandinave indique que sa banque a étudié dans le passé la possibilité d'un rapprochement France Télécom-TeliaSonera pour en conclure qu'il n'avait pas une grande logique industrielle.

Politiquement Complexe

Selon le Figaro, qui ne mentionne pas de sources, France Télécom travaille sur le dossier en liaison avec l'Etat français. Celui-ci, qui conserve directement et indirectement 27,3% de son capital, verrait sa participation diluée dans une offre qui serait exclusivement en actions.

Le journal souligne que, du fait aussi de la présence des Etats suédois et finlandais au capital de TeliaSonera, l'opération serait "politiquement complexe". Il ajoute qu'un ou plusieurs fonds souverains pourraient entrer au capital du futur groupe pour contribuer à le stabiliser.

"Plusieurs semaines pourraient s'écouler avant qu'une annonce soit faite sur l'ouverture de négociations formelles. L'opération ne pourra, en toute hypothèse, ne se faire que sur une base amicale entre actionnaires étatiques", écrit le journal.

TeliaSonera, qui propose téléphone fixe, mobile et accès internet ADSL à quelque 115 millions de clients, a enregistré en 2007 un chiffre d'affaires de 96,344 milliards de couronnes suédoises (10,26 milliards d'euros), avec une marge d'Ebitda de 32,2%.

Le groupe employait 31.292 personnes à fin 2007 et a annoncé début février son intention de supprimer 2.900 emplois en Suède et en Finlande pour économiser cinq milliards de couronnes (532 millions d'euros), mesure qui donnera lieu à une charge de restructuration de l'ordre de quatre milliards (426 millions d'euros) de couronnes imputée pour les deux tiers sur les comptes de 2008.

TeliaSonera est né en 2002 du rapprochement de deux ex-monopoles, le suédois Telia et le finlandais Sonera. L'opérateur est détenu à 37,3% par l'État suédois et à 13,7% par l'Etat finlandais.

Orange a enregistré pour sa part 53 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2007 avec 170 millions de clients et 187.000 salariés.

Benjamin Mallet, Yann Le Guernigou, avec Julien Ponthus à Bruxelles et Johan Ahlander à Stockholm

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below