Hewlett-Packard supprimera 24.600 emplois avec le rachat d'EDS

lundi 15 septembre 2008 23h33
 

SAN FRANCISCO (Reuters) - Hewlett-Packard compte réduire ses effectifs de 7,5%, soit supprimer 24.600 emplois, à la suite de l'acquisition récente d'Electronic Data Systems (EDS).

Dans un communiqué publié lundi après la clôture de Wall Street, HP précise que les suppressions de postes seront étalées sur trois ans et que la moitié environ des emplois seront remplacés dans de nouveaux domaines de son activité de services.

Le groupe informatique a annoncé son plan avant de le détailler à des analystes de Wall Street.

Près de la moitié des suppressions de postes toucheront les Etats-Unis, précise le groupe de Palo Alto (Californie).

HP précise qu'il inscrira une charge de 1,7 milliard de dollars au quatrième trimestre clos en octobre et il anticipe 1,8 milliard de dollars d'économies annuelles une fois le programme de réduction des effectifs achevé.

"Nous sommes bons dans l'intégration de sociétés... Je pense qu'on se débrouillera bien", a déclaré le PDG de HP Mark Hurd à des analystes financiers réunis au siège social.

Au moment de la fusion, valorisée 13,2 milliards de dollars, en mai, Hewlett-Packard employait 178.000 personnes et EDS 142.000 salariés.

HP a précisé que pour l'essentiel, il s'agirait de supprimer des postes redondants chez EDS dans les départements juridique, comptable, ressources humaines et informatique.

L'action HP a terminé en baisse de 3,49% à 45,33 dollars.

Eric Auchard, version française Wilfrid Exbrayat

 
<p>Hewlett-Packard compte r&eacute;duire ses effectifs de 7,5%, soit supprimer 24.600 emplois, &agrave; la suite de l'acquisition r&eacute;cente d'Electronic Data Systems (EDS). /Photo d'archives/REUTERS/Paul Yeung</p>