Verizon Wireless numéro un avec Alltel aux Etats-Unis

jeudi 5 juin 2008 18h56
 

NEW YORK (Reuters) - L'opérateur américain de téléphonie mobile Verizon Wireless a annoncé l'acquisition de son concurrent Alltel pour 5,9 milliards de dollars (28,1 milliards de dollars dette comprise), ce qui devrait lui permettre de prendre la première place aux Etats-Unis devant AT&T.

Au prix d'acquisition de 5,9 milliards de dollars s'ajoute la prise en charge par Verizon Wireless d'un montant estimé à 22,2 milliards de dollars de dettes dont est lesté Alltel depuis sa reprise en novembre dernier par les groupes de capital-investissement TPG Capital et GS Capital Partners (groupe Goldman Sachs).

Verizon Wireless et Alltel, qui revendique plus de 13 millions de clients, auront ensemble plus de 80 millions d'abonnés. AT&T a annoncé avoir terminé le premier trimestre avec 71 millions de clients.

Alltel dessert principalement 57 marchés en zone rurale d'où Verizon Wireless est absent. Les deux groupes utilisent la même technologie pour leurs réseaux.

Verizon Communications, qui contrôle 55% de Verizon Wireless, a gagné plus de 6% dans le sillage de cette confirmation. Le britannique Vodafone, qui détient les 45% restant, a fini en hausse de 3,75% à la Bourse de Londres.

"C'est une manière de trouver de la croissance dans un marché qui est en train de devenir saturé et qui commence à ralentir", commente Joseph Bonner, analyste chez Argus Research.

Selon Verizon Wireless, cette opération permettra d'économiser un milliard de dollars la deuxième année après la conclusion de la transaction, prévue pour la fin 2008.

D'ici 2011, les économies devraient se monter au total à neuf milliards de dollars, affirme Verizon Wireless, qui prévoit notamment de diminuer ses frais d'exploitation.

L'opérateur estime que l'opération sera positive en terme de cash flow et relutive en terme de résultat dès la première année. Il estime les coûts d'intégration compris entre 1,1 et 1,2 milliard de dollars la première année et à 500-600 millions de dollars la deuxième.   Suite...

 
<p>L'op&eacute;rateur am&eacute;ricain de t&eacute;l&eacute;phonie mobile Verizon Wireless a rachet&eacute; son concurrent Alltel pour 5,9 milliards de dollars (28,1 milliards de dollars dette comprise), ce qui devrait lui permettre de prendre la premi&egrave;re place aux Etats-Unis devant AT&amp;T. /Photo d'archives/REUTERS/Peter Morgan</p>