Eutelsat mise sur les pays émergents et la TVHD

jeudi 15 mai 2008 12h55
 

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Le développement de la télévision par satellite dans les pays émergents et de la télévision haute définition dans les pays développés continuera à soutenir la croissance d'Eutelsat, déclare le directeur général délégué de l'opérateur satellites Jean-Paul Brillaud.

"Sur les marchés développés clés - la France et l'Allemagne - nous continuons à enregistrer de la croissance importante dans la télévision haute définition. Sur les marché émergents, la télévision par satellite est en plein développement", a-t-il dit lors d'un entretien téléphonique accordé à Reuters.

"Nous sommes encore loin de la maturité sur ces marchés. Il y a donc un potentiel de développement important sur les quelques années à venir", a-t-il ajouté.

Jean-Paul Brillaud a précisé que sur les 472 chaînes supplémentaires diffusées depuis mars 2007 par Eutelsat sur sa flotte de 24 satellites, plus de 60% provenaient des marchés émergents tels que la Russie, l'Afrique, la Turquie et le Moyen-Orient. Au 31 décembre, l'opérateur diffusait près de 3.000 chaînes de télévision et 1.110 stations de radio.

Eutelsat, qui a publié jeudi matin un chiffre d'affaires à 223,9 millions d'euros supérieur aux attentes pour le troisième trimestre (janvier-mars), a une nouvelle fois relevé son objectif pour 2007-2008 à 860-870 millions d'euros et confirmé viser une marge d'Ebitda supérieure à 78% au cours du même exercice.

Jean-Paul Brillaud n'a pas souhaité fournir d'indication pour l'exercice 2008-2009 au cours duquel il compte lancer quatre satellites. Il a précisé que le groupe, troisième opérateur mondial de satellites par le chiffre d'affaires, fournirait lors de la présentation de ses résultats semestriels, le 31 juillet, des objectifs pour la période 2008-2011.

IMPACT STRATEGIQUE DE L'ACCORD AVEC ORANGE

Dans les services internet à haut débit, la fourniture de services auparavant destinée aux professionnels se tourne désormais aussi vers les marchés grand public, a observé Jean-Paul Brillaud.   Suite...