NEC double son bénéfice mais les prévisions déçoivent

jeudi 15 mai 2008 11h52
 

TOKYO (Reuters) - Le premier équipementier japonais pour les réseaux télécoms NEC annonce qu'il a doublé son bénéfice trimestriel grâce à des réductions de coûts et à une activité de sous-traitance robuste, mais ses prévisions annuelles se sont inscrites en deçà des attentes.

Pour le trimestre achevé le 31 mars, NEC, qui a perdu du terrain sur le marché japonais des téléphones mobiles, a publié un bénéfice net de 32,66 milliards de yens, contre 16,44 milliards de yens un an auparavant, dépassant les prévisions de sept analystes interrogés par Reuters, qui anticipaient en moyenne 28,3 milliards de yens.

Afin de renouer avec la croissance, NEC s'est lancé cette année dans une politique de restriction, mais la fermeté du yen et le ralentissement global a pesé sur ses prévisions.

NEC prévoit un bénéfice net de 35 milliards de yens (215 millions d'euros environ) pour l'exercice fiscal entamé en avril, en hausse de 22,7 milliards de yens par rapport à l'année dernière.

Les huit analystes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur un bénéfice net de 56,6 milliards de yens cette année.

Sa branche de fabrication de puces, NEC Electronics, a annoncé mercredi qu'elle prévoyait de doubler son bénéfice d'exploitation à 10 milliards de yens en réduisant les coûts pour lutter, là encore, contre le yen fort et la hausse du prix des matériaux.

Avant la publication des résultats, le titre NEC a clôturé en hausse de 4,95% à 551 yens. Durant l'exercice achevé en mars, il a perdu 26%, tandis que son l'un des ses concurrents, Fijitsu, reculait de 13%.

Mayumi Negishi, version française Nicolas Delame