16 mai 2008 / 06:51 / dans 9 ans

Iliad confirme viser une marge 2008 équivalente à celle de 2007

<p>Maxime Lombardini, directeur g&eacute;n&eacute;ral d'Iliad. Le fournissseur d'acc&egrave;s internet annonce une croissance de 22,3% de son chiffre d'affaires au premier trimestre gr&acirc;ce au recrutement de nouveaux abonn&eacute;s et confirme son objectif pour 2008 d'une marge d'Ebitda &eacute;quivalente &agrave; celle de 36,6% enregistr&eacute;e en 2007. /Photo prise le 12 mars 2008/REUTERS/Charles Platiau</p>

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Iliad annonce une croissance de 22,3% de son chiffre d‘affaires au premier trimestre grâce au recrutement de nouveaux abonnés et confirme son objectif pour 2008 d‘une marge d‘Ebitda équivalente à celle de 36,6% enregistrée en 2007.

“Nous nous attendons à un niveau équivalent. Nous n‘avons aucune raison de revoir ce que l‘on a dit”, a déclaré le directeur financier Thomas Reynaud lors d‘un entretien téléphonique accordé à Reuters, faisant référence à l‘indication qu‘il avait fournie lors de la publication des résultats annuels le 12 mars.

La maison mère du fournisseur d‘accès à internet Free a annoncé un chiffre d‘affaires au premier trimestre de 340 millions d‘euros, à comparer à un consensus Reuters Estimates de 345 millions.

L‘action Iliad a ouvert en hausse de 0,46% à 67,49 euros. Elle a perdu plus de 8% depuis le début de l‘année après avoir gagné près de 12% en 2007.

La baisse des recrutements d‘abonnés devrait conduire à un ralentissement de la croissance du chiffre d‘affaires cette année, a-t-il cependant précisé Thomas Reynaud. Le groupe a enregistré une croissance de 29,7% et franchi le cap du milliard d‘euros de chiffre d‘affaires.

Le groupe a fait savoir qu‘il prévoyait un free cash flow hors investissement dans la fibre optique “significativement supérieur” à 100 millions d‘euros cette année.

Iliad, qui compte investir un milliard d‘euros dans son réseau de fibre optique d‘ici 2012, a précisé qu‘il y consacrerait entre 300 et 400 millions sur la période 2008-2009 contre 33,3 millions en 2007. Il prévoit un cash flow libre hors fibre optique de plus de 100 millions d‘euros en 2008.

Iliad a enregistré 137.000 abonnés à l‘ADSL au premier trimestre pour atteindre 3.041.000. La part de marché de Free sur le recrutement net d‘abonnés ADSL atteint 21,8% au premier trimestre.

Neuf Cegetel, qui a ravi à Free la deuxième place du marché français l’été dernier après le rachat de Club Internet, revendique 3,3 millions d‘abonnés au haut débit au 31 mars - soit 70.000 de plus sur le trimestre - et le leader, Orange, 7,6 millions.

Iliad a confirmé viser 3,25 millions d‘abonnés au haut débit fin 2008, tout en conservant en ligne de mire son objectif de quatre millions en 2010. Le groupe dit anticiper un taux de dégroupage à 84% des abonnés fin 2008 contre 81,5% fin 2007.

Les services optionnels à valeur ajoutée ont progressé de 42,5% à 80,1 millions d‘euros, représentant 24% du chiffre d‘affaires total.

“Nos abonnés utilisent de plus en plus nos services à valeur ajoutée”, a déclaré Thomas Reynaud. “Aujourd‘hui, on a le sentiment que la Freebox est sous-utilisée”.

PAS D‘INDICATION SUR ALICE

Thomas Reynaud n‘a pas souhaité se prononcer sur Alice, filiale française de Telecom Italia pour laquelle Iliad a déposé un dossier.

“Nous sommes intéressés mais nous sommes en plein processus et c‘est donc difficile de se prononcer sur ce dossier-là”, a-t-il dit.

L‘administrateur délégué de Telecom Italia déclaré la semaine dernière avoir reçu trois offres fermes. Neuf Cegetel, en cours de rachat par sa maison mère SFR, et le câblo-opérateur Numericable sont également sur les rangs.

Concernant la 4e licence de téléphonie mobile 3G, pour laquelle l‘autorité des télécoms avait rejeté en octobre 2007 la candidature d‘Iliad, la seule présentée, le gouvernement a annoncé le 30 avril qu‘il réfléchissait à l‘attribution des fréquences par lots ou à un seul acteur.

“Il est trop tôt pour se prononcer tant qu‘on n‘a pas les détails et les modalités d‘attribution des fréquences par lots”, a dit Thomas Reynaud. “Nous souhaitons toujours entrer sur le marché du mobile en france, cela fait énormément de sens pour Iliad et on possède tous les atouts pour entrer sur ce marché-là”.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below