Apple choisit Softbank pour lancer l'iPhone au Japon

mercredi 4 juin 2008 16h00
 

par Sachi Izumi

TOKYO (Reuters) - Apple s'est associé à Softbank, le troisième opérateur japonais, pour lancer cette année l'iPhone dans l'archipel nippon, où le marché de la téléphonie mobile est l'un des plus avancés au monde.

L'accord, annoncé par Softbank, est un nouveau pas en avant pour l'opérateur, dont la part de marché ne cesse d'augmenter, grâce à un marketing original et à une politique de baisse des prix, depuis qu'il a racheté la filiale japonaise de Vodafone en 2006. Softbank est néanmoins encore loin derrière NTT DoCoMo et KDDI Corp.

Le lancement d'un nouvel iPhone est largement anticipé par les analystes qui estiment que le terminal fonctionnera avec les réseaux 3G qui permettent de transférer davantage de données et de surfer plus rapidement sur internet.

Le Japon est d'ores et déjà équipé de réseaux 3G et l'amélioration des capacités de l'iPhone est considérée par les analystes comme indispensable à un éventuel succès dans l'archipel auprès d'avides consommateurs d'internet sur mobile.

DoCoMo, qui contrôle un peu moins de la moitié du marché de la téléphonie mobile au Japon, souhaitait lui aussi introduire le très attendu iPhone et il n'était pas clair dans l'immédiat si Softbank en avait les droits exclusifs de vente.

Des porte-parole de Softbank et Apple Japan ont déclaré ne pas avoir plus de précisions. DoCoMo, a fait savoir un porte-parole du groupe, n'a pas eu de retour d'Apple après leurs discussions sur l'iPhone.

"La question clé est de savoir si l'accord est exclusif et quels en sont les termes financiers", a déclaré Nathan Ramler, analyste chez Macquarie. "Apple a l'habitude de fonctionner avec des accords d'exclusivité, donc il est fort probable que celui-ci soit aussi exclusif".

NOUVEAUX ABONNÉS POUR SOFTBANK   Suite...

 
<p>Apple s'est associ&eacute; &agrave; Softbank, le troisi&egrave;me op&eacute;rateur japonais, pour lancer cette ann&eacute;e l'iPhone dans l'archipel nippon, o&ugrave; le march&eacute; de la t&eacute;l&eacute;phonie mobile est l'un des plus avanc&eacute;s au monde. /Photo d'archives/REUTERS/Yuriko Nakao</p>