Ericsson a commis une infraction aux règles boursières

lundi 4 février 2008 14h57
 

STOCKHOLM (Reuters) - L'équipementier télécoms Ericsson a commis une infraction à la législation boursière lorsqu'il a dévoilé des informations sur son chiffre d'affaires du quatrième trimestre à New York l'an dernier, a estimé lundi l'opérateur boursier OMX.

"Cette information particulière constituait une information sensible en terme de cours et aurait dû en conséquence être publiée selon les modalités données dans l'accord d'introduction en Bourse", déclare OMX dans un communiqué.

En novembre, Ericsson avait indiqué à New York que son chiffre d'affaires serait dans le bas de la fourchette annoncée en raison notamment d'une demande plus difficile en Europe et aux Etats-Unis.

A cette annonce, Ericsson avait vu son cours chuter de 11%.

OMX ajoute que le dossier a été transmis à sa commission de discipline. Les sanctions encourues vont d'une simple remontrance à une amende pouvant atteindre 15 fois l'indemnité annuelle que doivent payer les sociétés pour être cotées en Bourse, précise OMX.

La sanction peut même aller jusqu'à la radiation, même si cette éventualité est peu probable, a dit la Bourse.

Danielle Rouquié

 
<p>Carl-Henric Svanberg, directeur g&eacute;n&eacute;ral d'Ericsson. L'&eacute;quipementier t&eacute;l&eacute;coms a commis une infraction &agrave; la l&eacute;gislation boursi&egrave;re lorsqu'il a d&eacute;voil&eacute; des informations sur son chiffre d'affaires du quatri&egrave;me trimestre &agrave; New York l'an dernier, selon l'op&eacute;rateur boursier OMX. /Photo prise le 1er f&eacute;vrirer 2008/REUTERS/Scanpix/Jessica Gow</p>