Motorola creuse sa perte au 1er trimestre, faiblesse des mobiles

jeudi 24 avril 2008 16h17
 

NEW YORK (Reuters) - Motorola annonce un creusement de sa perte au premier trimestre en raison d'un accès de faiblesse de son activité dans les combinés mobiles, qui perd des parts de marché face à Nokia et d'autres concurrents.

* RÉSULTATS. Le groupe américain, troisième fabricant mondial de téléphones mobiles, qui peine à renouveler le succès du Razl lancé fin 2004, a fait état d'une perte de 194 millions de dollars, soit neuf cents par action, contre 181 millions (huit cents) un an auparavant.

Mise à part une charge de 4 cents par action liée à des suppressions d'emplois et à d'autres éléments, la perte par action de Motorola est ressortie à 5 cents, un penny de mieux que le consensus des analystes, selon Reuters Estimates.

* CHIFFRE D'AFFAIRES. Il a diminué à 7,45 milliards de dollars contre 9,43 milliards et un consensus de 7,85 milliards.

* COMMENTAIRE D'ANALYSTE. "Nous ne nous attendions pas à beaucoup et nous n'avons pas eu grand chose", a déclaré Mark McKechnie, analyste chez American Research Technology.

Alors que la perte opérationnelle de Motorola a été légèrement moins marquée que prévu, McKechnie estime que le CA des trois branches d'activités du groupe - appareils mobiles, particuliers et réseaux, ainsi que celle mobilité d'entreprise - a déçu les attentes.

* RÉSULTATS PAR BRANCHES. La branche de produits mobiles a creusé au premier trimestre sa perte opérationnelle à 418 millions de dollars, contre 233 millions un an plus tôt, sur un chiffre d'affaires de 3,3 milliards, en baisse de 39%.

La branche particuliers et réseaux, qui vend des boxes télécoms et un équipement de réseau sans fil, a vu son CA progresser de 2% à 2,4 milliards de dollars, alors que McKechnie tablait sur 2,5 milliards.

La branche mobilité pour les entreprises, qui a pour clients des professionnels comme les distributeurs, a vu son CA croître de 5% à 1,8 milliard, moins que les 1,9 milliard attendus par McKechnie.   Suite...

 
<p>Motorola annonce un creusement de sa perte au premier trimestre en raison d'un acc&egrave;s de faiblesse de son activit&eacute; dans les combin&eacute;s mobiles, qui perd des parts de march&eacute; face &agrave; Nokia et d'autres concurrents. /Photo prise le 3 avril 2008/REUTERS/Vivek Prakash</p>