Infineon et NXP discuteraient en vue d'une fusion

mercredi 14 mai 2008 08h06
 

FRANCFORT (Reuters) - Le président du conseil de surveillance du fabricant de mémoires Infineon s'est entretenu avec un responsable du fonds d'investissement KKR au sujet d'un rapprochement du groupe allemand et de la société de production de puces de KKR, NXP, rapporte le Financial Times Deutschland (FTD) de mercredi.

Une fusion entre les deux donnerait naissance à un groupe au chiffre d'affaires de dix milliards d'euros et employant 67.000 personnes. Infineon est la maison-mère du fabricant de mémoires Qimonda, déficitaire.

Les discussions entre Max Dietrich Kleyle, président du conseil de surveillance d'Infineon et Johannes Huth, patron de Kohlberg Kravis Roberts (KKR) Europe, s'inscrivent dans la lutte que se livrent Kley et le président du directoire d'Infineon Wolfgang Ziebart, opposé à une fusion avec NXP, écrit le quotidien financier.

Wolfgang Ziebart prône depuis longtemps la cession pure et simple de Qimonda tandis que Kley se veut plus prudent, écrit le FTD.

Peter Starck, version française Danielle Rouquié

 
<p>Wolfgang Ziebart, pr&eacute;sident du directoire d'Infineon. Le groupe s'est entretenu avec un responsable du fonds d'investissement KKR au sujet d'un rapprochement de l'allemand et de la soci&eacute;t&eacute; de production de puces de KKR, NXP, selon le Financial Times Deutschland de mercredi. /Photo d'archives/REUTERS/Alexandra Winkler</p>