4 juin 2008 / 05:38 / il y a 9 ans

Le résultat opérationnel de Bouygues conforme aux attentes

<p>Martin Bouygues, patron du groupe &eacute;pnoyme. Le conglom&eacute;rat publie un r&eacute;sultat op&eacute;rationnel conforme aux attentes pour le premier trimestre, les performances en baisse de TF1 &eacute;tant plus que compens&eacute;es par les bons r&eacute;sultats des activit&eacute;s historiques telles que l'immobilier, la construction et les travaux routiers. /Photo d'archives/Charles Platiau</p>

par Julien Toyer

PARIS (Reuters) - Bouygues a publié un résultat opérationnel conforme aux attentes pour le premier trimestre, grâce à la robustesse de ses activités historiques (immobilier, construction et travaux routiers) qui ont plus que compensé la baisse de la contribution de TF1.

Elle a permis en outre au groupe de relever très légèrement ses prévisions sur l'exercice 2008, le chiffre d'affaires étant dorénavant attendu autour de 32,4 milliards d'euros, contre 32,3 milliards d'euros escomptés en février dernier.

Le résultat opérationnel courant est ressorti à 387 millions d'euros sur les trois premiers mois de 2008, en hausse de 14% par rapport à la même période du précédent exercice. Le consensus Reuters Estimates anticipait en moyenne 388 millions d'euros.

Le résultat net part du groupe est quant à lui en hausse de 17%, à 224 millions d'euros, incluant une contribution d'Alstom, dont le groupe détient 30%, qui a triplé en un an à 81 millions.

Par pôles, c'est l'immobilier qui a enregistré l'évolution la plus favorable au premier trimestre, sa contribution au résultat opérationnel ayant plus que doublé "grâce au niveau élevé des réservations des années précédentes".

La hausse a été de 47% pour la construction "grâce à une bonne exécution des chantiers en cours et à des produits financiers en augmentation".

Pour ces métiers, ainsi que pour Colas, le pôle construction de routes, le groupe fait preuve de confiance pour 2008.

PAS DE RALENTISSEMENT DANS LA CONSTRUCTION

"Pour Bouygues Construction, l'activité commerciale est restée robuste. Nous n'avons pas constaté de ralentissement à ce stade (...) Pour Colas, le marché reste solide", a dit Philippe Marien, directeur financier du groupe, lors d'une conférence téléphonique avec des analystes.

"La demande reste forte sur le plan international. Nous n'avons pas de craintes spécifiques sur cette activité", a-t-il ajouté.

Concernant l'immobilier, Philippe Marien a indiqué qu'une "légère baisse" avait été constatée dans le logement mais qu'elle n'était "pas en ligne avec les chiffres du marché publiés dans les journaux".

"Nous restons confiants pour Bouygues Immobilier sur l'ensemble de l'année", a-t-il déclaré.

Sans surprise, la contribution de TF1, qui avait publié ses comptes trimestriels le mois dernier, a reculé de 21% "dans un environnement difficile" pour le groupe de télévisions.

Interrogé sur les réformes évoquées par la ministre de la Culture, Christine Albanel, visant à assouplir la réglementation en matière de publicité télévisée, Philippe Marien a indiqué qu'il était "trop tôt pour faire un commentaire" et qu'il fallait "attendre une situation plus stabilisée".

La filiale Bouygues Telecom a dégagé pour sa part un Ebitda en hausse de 5% sur un chiffre d'affaires en progression de 7%, le groupe soulignant toutefois que, pour la seule activité réseau, la marge d'Ebitda est restée stable.

Son résultat opérationnel a progressé de 4%, à 229 millions d'euros, malgré des investissements qui se sont accrus de 53%, à 130 millions, du fait du "déploiement accéléré" du nouveau réseau de téléphonie mobile de troisième génération (HSPA).

Au 31 mars, Bouygues Telecom comptait plus de 9,3 millions de clients, dont presque 6,9 millions de forfaits.

Le titre Bouygues a clôturé en hausse de 0,86%, à 51,45 euros, à la Bourse de Paris, alors que TF1 prenait 3,49%, à 13,36 euros, suite à l'annonce de Christine Albanel de mesures à venir en faveur des groupes audiovisuel privés. Avec un recul de 9,74% depuis le début de l'année, il surperforme néanmoins légèrement le CAC 40, en recul de 11,23%.

Julien Toyer

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below