Consolidation en vue dans les SSII après le rachat d'EDS par HP

mardi 13 mai 2008 17h20
 

par Sumeet Chatterjee et Tiffany Wu

BANGALORE/NEW YORK (Reuters) - Le rachat annoncé d'Electronic Data Systems par Hewlett-Packard devrait déclencher une vague de consolidation dans le secteur mondial de l'externalisation des services technologiques, des concurrents plus petits cherchant à rester dans la course.

Des analystes estiment que les sociétés de services informatiques (SSII) indiennes Infosys, Tata Consultancy Services, Wipro et Cognizant Technology Solutions pourraient à présent devoir rechercher des acquisitions pour concurrencer le nouvel ensemble HP-EDS et dynamiser la croissance de leur bénéfice.

"Des groupes comme Infosys et Wipro sont sous pression, leurs concurrents comme IBM et Accenture ayant vraiment appris à être compétitifs même dans une économie atone", estime Avinash Vashistha, P-DG du cabinet d'études spécialisé Tholons.

"Cette fusion (...) ne fera qu'empirer leur situation en créant un troisième grand concurrent", ajoute-t-il. "Ils doivent à présent impérativement procéder à des acquisitions pour combler les lacunes dans leur portefeuille de services et avoir une empreinte globale."

Le groupe américain Hewlett-Packard a officialisé mardi une offre d'achat amicale de 12,6 milliards de dollars sur son compatriote Electronic Data Systems, dans un contexte de forte concurrence avec IBM, leader de ce marché.

HP, premier fabricant mondial d'ordinateurs personnels, propose 25 dollars par action EDS, soit une prime de 33% par rapport à la clôture du titre vendredi.

Le groupe indique que cette acquisition lui permettra de multiplier par plus de deux son chiffre d'affaires dans les services, qui était de $16,6 milliards lors de l'exercice 2007.

UN MARCHE DE 748 MILLIARDS DE DOLLARS   Suite...