Le Japon lance un satellite expérimental pour l'accès internet

samedi 23 février 2008 13h53
 

TOKYO (Reuters) - Le Japon a lancé samedi un satellite expérimental qui pourrait ouvrir à des régions isolées du Japon et d'Asie l'accès à l'internet à haut débit.

Le satellite baptisé "Kizuna" (ou WINDS) a été lancé par une fusée H-2A qui a décollé à 17h55 (08h55 GMT) de la petite île de Tanegashima, à un millier de kilomètres au sud de Tokyo.

Equipé de trois antennes en direction du Japon, de l'Asie du Sud-Est et du Pacifique, le Kizuna est un satellite géostationnaire qui testera les possibilités de fourniture de données à très haut débit sans relais terrestres.

"L'infrastructure au sol pourrait ne pas supporter un grand séisme et les régions isolées pourraient ne pas avoir accès aux réseaux de fibre optique", a expliqué un responsable du programme. "C'est dans de tels cas de figure que le satellite peut jouer un grand rôle."

Certains experts doutent cependant de l'utilité du projet. "Environ 95% des foyers japonais sont en mesure d'avoir accès à un réseau à haut débit. Alors pourquoi maintenant?" s'interroge un expert des communications.

Le lancement de Kizuna s'inscrit dans le cadre plus large d'un ambitieux programme spatial japonais. En septembre dernier, le pays a envoyé en orbite sa première sonde autour de la Lune.

Teruaki Ueno, version française Jean-Stéphane Brosse