Vodafone teste un nouvelle technologie pour l'internet mobile

mercredi 13 février 2008 12h26
 

LONDRES (Reuters) - Vodafone va tester une version améliorée de la technologie mobile haut débit HSPA, appelée HSPA+, pour déterminer si celle-ci peut transférer des données plus rapidement en mettant simplement à jour les équipements réseaux actuels.

Le premier opérateur mobile mondial a indiqué dans un communiqué qu'il collaborerait avec Ericsson, Huawei et Qualcomm pour tester cette technologie, également connue sous le nom HSPA Evolution.

La technologie HSPA+ utilise plusieurs antennes à la fois sur les stations et les combinés pour transférer davantage de données à n'importe quel moment donné.

"Je crois fermement que les clients vont réclamer des réseaux plus rapides. Le HSDPA (l'actuel standard pour les transferts de données en haut débit, ndlr) est bien pour le moment mais franchement, il sera insuffisant dans trois ans", a déclaré le directeur général de Vodafone, Arun Sarin, lors du salon mondial du téléphone mobile de Barcelone.

Le HSDPA (High Speed Downlink Packet Access), aussi appelé 3G+ ou 3,5G, permet un débit théorique de 1,8 mégabit par seconde à 3,6 mégabits par seconde, contre environ le double pour le HSPA (High-Speed Packet Access).

Kate Holton, version française Mathilde Gardin

 
<p>Vodafone va tester une version am&eacute;lior&eacute;e de la technologie mobile haut d&eacute;bit HSPA, appel&eacute;e HSPA+, pour d&eacute;terminer si celle-ci peut transf&eacute;rer des donn&eacute;es plus rapidement en mettant simplement &agrave; jour les &eacute;quipements r&eacute;seaux actuels. /Photo d'archives/REUTERS/Gustau Nacarino</p>