Infineon discuterait d'une "coopération" avec NXP

vendredi 23 mai 2008 12h10
 

FRANCFORT (Reuters) - Le groupe allemand de semi-conducteurs Infineon est en discussions avec son concurrent néerlandais NXP en vue d'une "coopération plus étroite", rapporte vendredi le quotidien allemand Handelsblatt, citant des sources non identifiées.

Les discussions sont entrées dans une phase "sensible" mais ne portent pas sur un éventuel rachat, précise-t-il.

L'enjeu des pourparlers est "un rapprochement des activités opérationnelles des deux sociétés", a déclaré une source citée par le journal.

Qimonda, la filiale de mémoires d'Infineon, n'est pas concernée, a précisé la source.

Un porte-parole d'Infineon s'est refusé à tout commentaire.

La semaine dernière, le Financial Times Deutschland avait rapporté que le président du conseil de surveillance d'Infineon Max Dietrich Kley avait discuté avec des dirigeants du groupe de capital-investissement KKR, propriétaire de NXP, en vue d'une fusion entre les deux entreprises.

Ces contacts ont eu lieu dans le contexte de la lutte de pouvoir entre Kley et le président du directoire, Wolfgang Ziebart, opposé à une fusion avec NXP, avait expliqué le FTD.

Ziebart doit quitter ses fonctions, probablement fin juin, a rapporté la semaine dernière à Reuters une source proche du conseil de surveillance.

Sylvia Westall, version française Marc Angrand

 
<p>Wolfgang Ziebart, pr&eacute;sident du directoire d'Infineon. Le groupe allemand de semi-conducteurs est en discussions avec son concurrent n&eacute;erlandais NXP en vue d'une "coop&eacute;ration plus &eacute;troite", selon le quotidien allemand Handelsblatt, citant des sources non identifi&eacute;es. /Photo d'archives/REUTERS/Alexandra Winkler</p>