Yahoo dit ne pas être opposé à Microsoft mais au prix de l'offre

mardi 22 avril 2008 23h20
 

SAN FRANCISCO (Reuters) - Yahoo n'éprouve aucune hostilité de principe à la perspective d'être racheté par Microsoft, mais le prix offert par le géant des logiciels ne valorise pas assez le moteur de recherche sur internet.

Dans un entretien accordé à Reuters, Blake Jorgensen, directeur financier de Yahoo, a estimé mardi que les résultats du premier trimestre étaient "en phase" avec la stratégie du groupe en dépit de l'élément perturbateur que constitue le projet de rachat de Microsoft.

"Nous ne sommes pas contre un accord avec Microsoft. Nous sommes contre un prix qui sous-évalue la valeur intrinsèque de l'entreprise", a-t-il déclaré peu après la publication d'un bénéfice net courant légèrement supérieur aux attentes.

Microsoft a mis 43 milliards de dollars (26,9 milliards d'euros) sur la table pour acquérir Yahoo, une somme jugée raisonnable par le premier et insuffisante par le second.

Eric Auchard, version française Benoit Van Overstraeten

 
<p>Yahoo n'&eacute;prouve aucune hostilit&eacute; de principe &agrave; la perspective d'&ecirc;tre rachet&eacute; par Microsoft, mais le prix offert par le g&eacute;ant des logiciels ne valorise pas assez le moteur de recherche sur internet. /Photo d'archives/REUTERS/Sebastien Pirlet</p>