YouTube s'ouvre aux développeurs web

mercredi 12 mars 2008 13h13
 

par Eric Auchard

SAN FRANCISCO (Reuters) - YouTube, le service de partage de fichiers vidéos racheté par Google, va proposer aux développeurs web des outils permettant d'accéder à ses bases de données et de construire leur propre YouTube.

Le numéro un mondial de la vidéo en ligne, basé dans la Silicon Valley, a précisé qu'il fournirait un accès complet aux bibliothèques utilisées dans YouTube, à son audience mondiale et aux systèmes réseaux sous-jacents d'hébergement et diffusion des vidéos.

Cette décision va bien au-delà des possibilités actuelles de YouTube qui ne permet à ses utilisateurs que de copier et d'intégrer une sélection de vidéos sur leur propre page web.

Selon YouTube, sa nouvelle offre permet à n'importe quel webmestre ou logiciel pour internet d'envoyer directement des vidéos, de rapatrier des données, des commentaires, des réponses ou des listes de lecture depuis YouTube.

Les développeurs de sites internet peuvent aussi permettre aux utilisateurs de donner une note aux vidéos ou de les ajouter à une liste de favoris au sein de leur propre site. Ils peuvent également personnaliser le lecteur Flash d'Adobe Systems via lequel ces vidéos sont diffusés.

Cet accès étendu au niveau des API (interfaces de programmation) permet aux développeurs de proposer un lecteur Flash "vierge", débarrassé de tout format comme la barre des titres, les boutons de navigation et les barres d'état, offrant ainsi la possibilité de créer son propre lecteur.

Les nouvelles fonctionnalités de personnalisation peuvent être utilisées de concert avec les API existantes sorties l'année dernière et qui permettent de regarder des vidéos sur d'autres sites et de les rechercher sur YouTube.

Avec l'ajout de ces nouvelles fonctions à YouTube, les développeurs peuvent permettre aux utilisateurs d'envoyer directement des vidéos depuis leur mobile ou encourager de nouveaux utilisateurs à partager les vidéos depuis leur site, comme s'ils étaient sur YouTube.

Yahoo a déjà adopté une démarche similaire pour son site de partage de photos Flickr dont les fonctions peuvent être intégrées sur d'autres sites.

Version française Claude Chendjou

 
<p>Les co-fondateurs de YouTube, Steve Chen (&agrave; gauche) et Chad Hurley. Le service de partage de fichiers vid&eacute;os rachet&eacute; par Google va proposer aux d&eacute;veloppeurs web des outils permettant d'acc&eacute;der &agrave; ses bases de donn&eacute;es et de construire leur propre YouTube. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer</p>